LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Air France & KLM

Mémoire : Air France & KLM. Recherche parmi 260 000+ dissertations

Par   •  5 Janvier 2016  •  Mémoire  •  3 883 Mots (16 Pages)  •  1 742 Vues

Page 1 sur 16

TRAVAIL DE GROUPE CI

Entreprise : Air France & KLM

Mail de la prof : serras-rimbaud@orange.fr

PWP sans texte   juste mots clés

Ne pas lire l’écran + pas de notes

Plus graphes que tableau  Analyse

Faire une fiche d’identité pour chaque entreprise

Histoire de la fusion

  • 30 septembre 2003 : AIR FRANCE et KLM annoncent officiellement leur rapprochement via une Offre Publique d’Echange amicale d’AIR FRANCE sur KLM.
  • 11 février 2004 : accord des autorités de la concurrence européennes et américaines.
  • 29 mars 2004 : feu vert de la Commission des Participations et des Transferts.
  • 5 avril 2004 : lancement de l’offre d’échange sur les titres KLM.
  • 5 mai 2004 : cotation du nouvel ensemble sur les marchés de Paris, Amsterdam et New-York
  • 15 septembre 2004 : création de la société holding.
  • 22 février 2005 : AIR FRANCE KLM est élu « Compagnie aérienne de l’année » par le magazine américain « Air Transport World ».
  • 23 mars 2005 : AIR FRANCE KLM présente son programme de fidélisation unique, Flying Blue, qui remplace les programmes Fréquence Plus d’AIR FRANCE et Flying Dutchman de KLM.

Quelques chiffres (2014)

  • 543 avions
  • 87,30 millions de passagers transportés
  • 97.100 salariés équivalent temps plein : 69 % Air France et 31 % KLM
  • 231 destinations

En millions d’euro au 31 décembre 2014 résultats consolidés de AF/KLM

Chiffre d'affaires

24 912 M€

Résultat d'exploitation courant

-169 M€

Résultat net part groupe

316 M€

Dette nette

5 407 M€


Mise en contexte

Un environnement difficile pour les compagnies aériennes :

Des bénéfices faibles :. L'activité est extrêmement cyclique (la conjoncture), très capitalistique (la flotte), avec des coûts d'exploitation élevés (le carburant) et une rentabilité faible : rarement plus de 6 % de marge opérationnelle les très bonnes années. Pour AIR France le dialogue social, qui conduit régulièrement à des grèves impactes aussi sur la performance de la société.

 Les contraintes d'une compagnie comme Air France sont donc de trois ordres : sociale avec la gestion des conflits syndicaux, économique avec la montée en puissance de la concurrence issue de la libéralisation et industrielle avec une obsession constante de la gestion de coûts

La dérèglementation

Avant ceci, une compagnie par pays, négociation des lignes pays par pays.

Par exemple : Ouverture d’une ligne France – Angleterre → négociation entre une compagnie française et une compagnie anglaise (conventions internationales de Paris et de Chicago en 1944)

→ Cloisonnement des marchés, souveraineté des Etats sur leur espace aérien

Dérèglementation du marché américain en 1978 et en Europe en 1987.

La dérèglementation a permis l’entrée de nouveaux concurrents, des compagnies aériennes étrangères.

Négociation des lignes, création de nouvelle compagnie se font à Bruxelles et non plus de pays à pays.

  • Concentration des entreprises
  • Peu de baisse au niveau des prix
  • Faillite de nombreuses compagnies aériennes (la paname américaine)

Ex aux USA ; Avant 1978 → 18 compagnies aériennes, après 1978 → 8

En France, disparition de compagnies aériennes pas assez compétitives : Air Lib, Air Littoral, Euralair et Aeris.

Restructuration de leurs réseaux en étoiles ce qui a permis de réaliser des économies d’échelles

Transport américain s’est renforcé et ait près à conquérir l’Europe.

Du coup, en Europe, les entreprises se sont réunies pour contrer les américains. Donc beaucoup de concentration.

→Une des raisons de la fusion Air-France KLM


Stratégie

On peut parler de stratégie de coûts, concentration horizontale.

Air France a racheté l’un de ces concurrents via une OPE (stratégie)

Après l’achat de KLM, création d’une holding avec deux filiales indépendantes. Un comité stratégique est mis en place pour décider de la stratégie de la holding. La holding est composée de :

  • Président Air France
  • Conseil d’administration (16 membres dont 4 néerlandais)
  • Comité stratégique (8 membres, 4 représentants de chaque entreprise)

La stratégie des coûts : (réaliser des économies)

Air France mène une politique stricte de contrôle des coûts depuis 1998.

•   1er avril 1998 – 31 mars 2001 : « Plan 3 milliards de francs »

•   1er avril 2001- 31 mars 2004 : « Performance 2003 »

•   1er avril 2004 – 31 mars 2007 : « Compétitivité Major 2007 »

« Performance 2003 » dont l’objectif était d’économiser 280 millions d’euros. L’objectif a été dépassé, avec 300 millions d’économies structurelles.

« Compétitivité Major 2007 », doit permettre de réaliser des économies à hauteur de 900 millions d’euros en 2006-07.

Le plan « Compétitivité Major 2007 » comporte aussi de nombreuses actions tendant à optimiser les ressources externes et l’efficacité des processus. Il intègre une quote-part des synergies de coût que le rapprochement de KLM permet de dégager.

Trois domaines sont particulièrement concernés par cette stratégie de coûts :

  • Les coûts de distribution, avec la mise en place en avril 2005 d’un nouveau modèle de rémunération des agences de voyages consistant à remplacer la commission versée  par  AIR  FRANCE par  des  frais  de  services perçus  directement par  les agences auprès de leurs clients.

  • L’évolution du produit moyen-courrier, qui passe notamment par une densification des cabines et une simplification du produit à bord entraînant une nouvelle composition des équipages commerciaux.

  • Les  mesures  prises  en  matière  de  productivité  comme  par  exemple  le développement de l’enregistrement électronique en aéroport.

Donc la fusion AF-KLM a pour objectif de poursuivre la politique des coûts menée par Air France

Les objectifs de la fusion

  • Ce regroupement revient à créer « un poids lourd du secteur aérien »

Pour Air France, l’objectif est de créer une alliance commerciale forte

  • En termes de réseau, l'alliance permettra aux deux compagnies « de couvrir quasiment toutes les destinations au monde.

Seul 1/3 des destinations sont desservies par les deux compagnies à la fois

...

Télécharger au format  txt (26.9 Kb)   pdf (821 Kb)   docx (318.1 Kb)  
Voir 15 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com