LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

L’organisme pluricellulaire, un ensemble de cellules spécialisées

Cours : L’organisme pluricellulaire, un ensemble de cellules spécialisées. Recherche parmi 237 000+ dissertations

Par   •  16 Février 2020  •  Cours  •  255 Mots (2 Pages)  •  27 Vues

Page 1 sur 2

Chapitre 1 – L’organisme pluricellulaire, un ensemble de cellules

spécialisées

Activité 2 : Le plant de pomme de terre, une machine à faire des patates ?

Bilan

La cellule végétale est entourée d’un cadre rigide : la paroi. Comme la cellule animale, elle contient des

organites, chacun remplissant une fonction donnée.

Schéma d’une cellule végétale et de ses organites

le plant de pomme de terre est constitué de différents organes (tiges, racines, feuilles) constituées de

cellules spécialisées. Les cellules des feuilles captent la lumière grâce à des organites appelés chloroplastes

et fabriquent des molécules organiques (dont de l’amidon), les tiges contiennent des vaisseaux qui

conduisent les sèves, les racines produisent des tubercules , dont les cellules renferment des amyloplastes,

organites qui stockent l’amidon.

Produire sa matière à partir de carbone inorganique (le CO2) s’appelle l’autotrophie. Cela est possible grâce

aux organites appelés chloroplastes et grâce aux enzymes présentes dans ceux-ci.

Les cellules interagissent entre elles et forment des tissus structurés. Ces interactions sont possibles par des

structures extra-cellulaires qui lient les cellules entre elles : la matrice extra-cellulaire (MEC).

Chez les végétaux, la paroi forme un cadre rigide et protecteur, qui empêche les mouvements cellulaires

Termes à connaître et à savoir définir :

- chloroplaste

- amyloplaste

- paroi

- feuille

- tige

-racine

- autotrophie

- photosynthèse

Mitochondrie (production

d’énergie)

noyau

Vacuole (stockage de

déchets, entre autres)

Chloroplaste (photosynthèse)

Amyloplaste (stockage de

sucres sous forme d’amidon)

Paroi

Les cellules de la feuille capte la lumière grâce à des organites particuliers, les chloroplastes. L’énergie ainsi captée

permet de fabriquer des sucres à partir de dioxyde de carbone (CO2). Ce phénomène s’appelle la photosynthèse.

On dit qu’un végétal est autotrophe : il fabrique sa matière organique à partir de molécules inorganiques (le CO2).

...

Télécharger au format  txt (2 Kb)   pdf (30.5 Kb)   docx (7.9 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com