LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Les territoires de la mondialisation

Cours : Les territoires de la mondialisation. Recherche parmi 299 000+ dissertations

Par   •  6 Mars 2017  •  Cours  •  1 429 Mots (6 Pages)  •  877 Vues

Page 1 sur 6

LES TERRITOIRES DE LA MONDIALISATION

Quels territoires, quels espaces dans la mondialisation : entre intégration et marginalisation

I. Quels espaces sont dynamisés par la mondialisation

A) La logique multipolaire s’impose à l’échelle mondiale

Depuis une trentaine d’années se sont affirmés de nouveaux pôles de puissances. Certes les pays industrialisés du Nord restent les plus grands fournisseurs, mais ils sont maintenant concurrencés par les BRICS, et certains pays du Sud qui connaissent une croissance.

Cette concurrence vient également de la multiparité, ces états du Sud cherchent à exercer plus de pouvoir dans les grandes institutions internationales ( FMI, OMC…).

Un certains nombre d’Etats ce sont affirmés et dominent la mondialisation comme:

- les USA : moteur de l’économie mondial

- la Chine; première puissance économique de la planète

Les pôles de puissances sont multiples (triades, puissances émergences) = concurrences

Les grandes puissances du monde ont eu la capacité à faire émerger des modèles qui sont maintenant planétaire:

- capitalisme libérale

- modèle politique démocratique

- modèle de société (culturel, société de consommation)

Le Nord continu de dominer l’économie mondial (90% des opérations financières de la planète, 60% de la richesse mondiale, 75% des investissements recherches et développement)

B) Les métropoles, concentrent de grands pouvoirs de décision et de commandement et sont les moteurs de l’économie mondiale

Métropoles : villes qui a la capacité d’attirer les hautes technologies.

Ville monde : NY, Londres, Tokyo, Paris

Dans les métropole a vocation planétaires, le niveau de vie est très élevé, ou entrain de s’élever, il y a pour cela un haut niveau de consommation, et donc de formation (universités).

Les villes les plus puissante restent celles du nord dans lesquelles on retrouve des activités de très haut niveau notamment des firmes multinationales. Leurs sièges se trouve dans les villes les plus puissante aux moyens financiers importants (infrastructures de transport et de tourisme considérable).

Caractéristiques de ses métropoles :

Centres de commandement économique, financier, et politique.

Pôles d’activités de haut niveau notamment dans le tertiaire supérieur et les activités de haute technologie

Hyper concentration de centre de recherche et formation dans les domaines scientifiques et technologiques

Présence d’une population à haut niveau de vie et de formation ou en passe d’en acquérir

Dimension culturelle lié à leur capacité d’organisation de congrès ou événement d’envergure international : cela traduit l’activité touristique de très haut niveau que ces villes possèdent

Les élite intellectuelles, les médiats les plus influant et les grandes fortunes sont concentrés dans les 4 villes monde (métropole de la mondialisation)

Ces villes ont une ambition de devenir des villes culturelles.

Des les villes à vocations planétaires on trouve les élites sociales. Aujourd’hui ces métropoles ont intégré la logique capitaliste libérale. Elles sont un carrefour majeur dans la mondialisation (=hub).

C) Les grandes façades maritimes zones de contactes et d‘échanges privilégiées

Façades maritimes: espace géographique constitué de séries de ports de niveaux internationaux planétaires qui sont ouverts sur le monde et l’arrière pays (hinterland) et fonctionnent en réseau.

=> Atlantique (Amérique du nord)

=> Norther range (Europe)

=> Ports japonais et chinois (Asie orientale)

La Chine et le Japon à eux seul auraient un réseau qui domine la planète

Les grandes capitales sont reliés par des fleuves (Londres,Paris..)

L’accès aux façades maritimes est un atout majeur pour les villes mondes : elles sont ainsi aux coeur des échanges.

—> Puissance de la mondialisation : mégalopoles, métropoles, façades maritimes, grand cartier d’affaire, technopolis.

II. Quels territoires, quels espaces sont en marges ou victimes de la mondialisation ?

A) La profondeur des inégalités au Sud comme au Nord

En moyenne la pauvreté dans le monde a diminué mais en chiffre brute elle reste la même puisque la pop augmente plus rapidement que le nombre de pauvres : le monde n’a jamais été aussi riche (PIB/hab) pourtant plus de la moitié de la population reste pauvre (nombre qui ne cesse d’augmenter).

Le niveau d’alphabétisation et d’accès au soin connait le même paradoxe.

Dans les sociétés humaines on trouve des gens vulnérables le plus souvent les femmes, les enfants et les handicapés.

La mondialisation est sélective et elle contribue à hiérarchiser les

...

Télécharger au format  txt (9.8 Kb)   pdf (53 Kb)   docx (13.3 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com