LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Histoire, la réforme de l'Eglise (le protestantisme)

Fiche : Histoire, la réforme de l'Eglise (le protestantisme). Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  5 Juillet 2017  •  Fiche  •  784 Mots (4 Pages)  •  215 Vues

Page 1 sur 4

B – Le message Luthérien :

Par cette foi, il entre en relation direct, personnelle avec Dieu par l'intermédiaire de la Bible donc, pour Luther, le clergé devient inutile comme la charité.

Luther débarrasse la Bible des commentaire et la traduit en allemand, mais pense qu'elle doit être traduite dans toute les langues. Il rend public ses convictions en 1517. 

C – La diffusion du Luthéranisme :

Un message qui se diffuse rapidement dans toutes les langues grâce à l'imprimerie. En 1521, il se retire sous la protection du prince de Saxe pour traduire la Bible en allemand et aussi pour travailler à la diffusion de son message. De nombreux princes protestent en sa faveur en 1529 devant l'empereur en réclament la liberté religieuse. Ces princes aident Luther à organiser une nouvelle Église.

Chez les Luthérien, il n'y a que 2 sacrements : le culte de la vierge et des saints est supprimé, les messes sont des réunion de prière et des chants et absence de clergé avec des pasteurs qui peuvent se marier.

A sa mort en 1546, une bonne partie du monde germanique et de la Scandinavie se sont convertie au luthéranisme.

Conclusion :

En 1517, Luther rompt avec l'église catholique. Pour lui, la foi seul permet de pardonner les péchés. Le (luthéranisme) protestantisme s'étend en Allemagne.

IV – Un nouveau regard sur la foi :

 Comment les hommes de la Renaissance modifient-ils leur rapport à la foi et à l'église ?

A –  Aux origines de la réforme :

        

        a – le rôle des humanistes.

Les humanistes, par les textes, ont mis en évidence les errers de traduction et d'interpétation véhiculé par l'église catholique. Etant enfin capable d'exercer son esprit critique, cela permet d'établir un lien plus directe avec Dieu et un rapprochement avec l’Église originelle.

        b – les nouvelles aspirations des fidèles.

Dans un climat d'inquiétude religieuse, le culte traditionnelle ne semble plus suffir, meme si il multiplie les indulgences, les pénitences et les pèlerinages. Certains ont déjà une pratique plus individuel par la prière et a lecture de texte religieux.

        c – la crise de l'Egise.

Les chrétiens contestent les pratiquent du clergé :

  • Vie luxueuse du Pape.
  • Cupidité des éveques.
  • Indulgences.
  • L'ignorance des moines et des pretres.

B – L'essort du protestantisme :        

Luther, qui en s'opposant au Pape, déclenche la réforme en 1517 (cour précédent).

        a – les lutheriens.

Le protestantisme aparait réellement en 1529 après des années de guerre entre l'empereur et les princes. Charlequin doit reconnaître en 1555 l'existance de deux religions : la religion catholique et la religion luthérienne (paix d'Augsbaurg).

 

        b – les calvinistes.

...

Télécharger au format  txt (4.7 Kb)   pdf (86.2 Kb)   docx (11 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com