LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Fiche de lecture l'ingénu

Fiche de lecture : Fiche de lecture l'ingénu. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  5 Septembre 2021  •  Fiche de lecture  •  1 617 Mots (7 Pages)  •  30 Vues

Page 1 sur 7

Fiche de lecture : Ingénu – Voltaire

L’auteur : 

Voltaire est né à Paris en 1694 sous le nom de François-Marie Arouet dans une famille de bourgeoisie. En 1716, ses écrits satiriques sur le Régent lui valent d’être exilée. En 1734, ses Lettres philosophiques sont condamnées au feu et lui à la Bastille. Il se réfugie en Lorraine, chez Madame de Châtelet.
De retour à Paris, il publie la satire Le Mondain, qui fait scandale ; Voltaire s’exile en Hollande. Les premiers chapitres du Siècle de Louis XIV, publiés clandestinement sont saisis. En 1744, il est rappelé à Paris, protégé par Madame de Pompadour. Il devient historiographe du roi de France et est élu à l’Académie Française en 1746. Mais il est disgracié par Louis XV qui ne l’apprécie pas ; Voltaire se réfugie chez la duchesse du Maine qui transpose dans Zadig ses mésaventures de courtisan. En 1752 à Berlin, chez Frédéric II, il écrit Miscromégas, mais en 1753 il quitte précipitamment Berlin (il est disgracié ; son départ a lieu après un épisode humiliant : il est retenu prisonnier du 1mai au 6 juillet et doit rendre les papiers du roi qu’il avait emportés). Indésirable en France, il doit chercher un asile. Possédant beaucoup d’argent, Voltaire s’installe à Genève : il écrit le Poème sur le désordre de Lisbonne et Candide en 1759. De 1760 à 1778, Voltaire vit à Ferney, sur la frontière franco-suisse ; il correspond avec d’Alembert, Frédéric II et Diderot. En 1763, il écrit le Traité sur la tolérance. En 1778, il fait un retour triomphal à Paris où il décède en mai de la même année. En 1792, ses cendres sont transférées au Panthéon
.

 Mouvement : Lumières     Genre :  Satire, Roman, Conte philosophique.

Les personnages principaux :

L’ingénu : C’est un Indien du Canada, (un Huron), qui débarque en Bretagne, à la baie de Saint-Malo. Il fait tout de suite connaissance avec les Kerkabon, qui le logent et en quelque sorte, l’adoptent. En effet, l’abbé de Kerkabon découvre qu’il est son oncle. L’Ingénu est un Huron ayant de nombreuses qualités malgré une éducation limitée (en écho au mythe du bon sauvage) et surprend par son charisme, lequel fera succomber Mlle de Saint-Yves. Mais l’amour entre ces deux protagonistes est impossible. En effet, Mlle de Saint-Yves, doit être la marraine de l’Ingénu quand il sera baptisé, ce qui, selon les préceptes catholiques, entraîne un interdit. Cet amour impossible conduira Mlle de Saint-Yves à mourir tragiquement.

 Mme de Saint-Yves : Sœur de l’abbé de Saint-Yves, elle devient la marraine de l’Ingénu, puis sa maîtresse. Elle sacrifiera son honneur en donnant son corps afin de sauver son amant de la Bastille. Ne se sentant plus digne de devenir l’épouse de l’Ingénu, elle mourra.

Gordon : Initialement janséniste, ce vieillard sert de guide à l’Ingénu pendant son séjour à la Bastille. Il lui transmet des enseignements philosophiques que son élève réfute avec bon sens, l’amenant à remettre en cause ses propres convictions. À la fin, Gordon se remet en cause.

 Les Kerkabon : L’abbé de Kerkabon est un ecclésiastique généreux apprécié dans la région. Sa sœur, Mlle de Kerkabon est une femme croyante aimant les plaisirs de la vie; avant de savoir que l’ingénu est son neveu, elle sera avec Mlle de St Yves amoureuse de celui-ci. La scène de la rencontre et du début de l’histoire se passe dans un port de Basse-Bretagne, le même où 20 ans plus tôt le frère des Kerkabon et sa femme partirent en expédition au Canada pour la France et y disparurent quelque temps plus tard. Les Kerkabon se promènent dans ce port avec nostalgie, tous deux affligés par la disparition de leur frère et aperçoivent un navire anglais duquel sort un jeune homme se nommant « l’Ingénu » et se disant huron, il est recueilli et hébergé par les Kerkabon, séduits par son charisme. Les Kerkabon seront d’une extrême bonté et d’un excellent recours tout au long de l’aventure. L’affection générale sera d’autant plus renforcée que les Kerkabon découvriront par hasard que l’Ingénu n’est autre que leur neveu. Cette découverte a lieu avec celle du portrait du frère des Kerkabon et sa femme. Voltaire fera la satire de l’Église en ridiculisant la religiosité de forme des Kerkabon dès l’Incipit de son œuvre mais en soulignant des côtés sympathiques qui ne doivent rien à leur dévotion.

Le bailli (officier de judicature représentant de l'autorité du roi) : il représente la justice et est aussi un représentant du Roi dans les provinces. Son devait épouser Mme de Saint Yves.

Résumer :

Cette œuvre comprend vingt chapitres, dont les sept premiers et les deux derniers se passent en Bretagne, le huitième sur la route de Paris, et les autres à Paris.

En Bretagne, l’abbé de Kerkabon vit près de Saint-Malo, en Basse Bretagne, avec sa sœur, Mlle de Kerkabon, dans un prieuré fondé par saint Dunstan. Ils rencontrent un Huron (un Indien du Canada) et décident de l’adopter, en le nommant rapidement « l’Ingénu » parce qu’il « dit toujours naïvement ce qu’il pense ». Ils le convertissent au catholicisme et l’incitent à se baptiser, mais il tombe amoureux de Mlle de Saint-Yves, sa marraine. Il veut se marier avec elle, ce qui est interdit par la religion chrétienne. Pour éviter tout problème lié à cet amour interdit, l’abbé de Kerkabon envoie Mlle de Saint-Yves au couvent. Ensuite, le prieuré est attaqué par les Anglais que repousse l’Ingénu, ce qui lui permet de devenir un héros, et il décide de se rendre à Versailles pour se faire remettre une récompense.

...

Télécharger au format  txt (9.9 Kb)   pdf (71.7 Kb)   docx (12.8 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com