LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Dossier BAC PRO: Reprise d’un magasin d’optique en milieu urbain

Note de Recherches : Dossier BAC PRO: Reprise d’un magasin d’optique en milieu urbain. Recherche parmi 299 000+ dissertations

Par   •  28 Mars 2014  •  2 049 Mots (9 Pages)  •  1 173 Vues

Page 1 sur 9

Sommaire

Introduction 2

Présentation du candidat 3

Thème d’étude :

Reprise d’un magasin d’optique en milieu urbain

1ère partie : Présentation du contexte professionnel 5-6

Lien avec le cours d’économie gestion (thème 1.1 et 2.1)

A – le secteur

B- les métiers

C- les emplois

D – mutation du secteur

2ème partie : Les étapes de la reprise de l’entreprise 6-8

Lien avec le cours d’économie gestion (thème 4.3)

A – l’étude de marché

Conclusion 9

Annexes :

1 : Dossier unique

2 : Graphique d’évolution du secteur

3 : Annonce légale

4 : Plans du magasin

5 : Tableau du budget

6 : Zone de chalandise et zone concurrentielle

Introduction

J’effectue ce projet dans le but d’obtenir le Baccalauréat Professionnel « Optique – Lunetterie ». Ce dossier fait partie de la matière d’économie et gestion. Pour réaliser se dossier je me suis inspirée de mes périodes de formation en entreprise dans le magasin « Optique Garreau ».

J’ai fait le choix de travailler dans un magasin d’optique après avoir effectuée une période de découverte d’une semaine en milieu professionnel lors de mon année de 3ème. Je me suis dirigée dans ce secteur par car je savais ce que je voudrai faire de mon avenir. J’ai été surprise par la diversité de ce métier. La partie qui me plait le plus étant la vente donc, le contact avec la clientèle.

J’aborderai dans ce dossier le thème de la reprise d’un magasin d’optique, en première partie, le secteur professionnel de l’optique puis en deuxième partie la méthode à suivre pour la mise en place du magasin.

Reprise d’un

magasin

d’optique

en milieu

rural

Reprise d’un magasin d’optique en milieu rural

1ère partie : Présentation du contexte professionnel

A - Le secteur :

Un magasin d’optique est classé dans le secteur économique tertiaire, et le secteur professionnel du commerce.

Evolution : Des études du marché de l’optique en France, nous ont montré que le secteur de l’optique est estimé à 5,7 Milliards d’euros en 2012. L’optique résiste, malgré un contexte économique défavorable grâce aux verres correcteurs qui ont encore augmenté de 0,7% cette année. Les verres solaires, eux, ont subis une chute de 5,3% à cause de la météo et du nombre exceptionnel de ventes de montures solaire en 2011, et le chiffre d’affaires des lentilles à également baissé de 1,2%, surement car les porteurs passent de plus en plus aux lentilles journalière, ce qui les rendraient moins fidèles.

Mutation : Depuis 2 ans, le secteur économique de l’optique est en aval. Les raisons principal de ce fait, sont qu’il y a 50% de praticiens en plus depuis 2004. Il y a aussi 11422 points de vente à ce jour contre 7800 en 2000.

B – Les métiers :

- Les ophtalmologues : Ils sont titulaires d’un DES « Ophtalmologie ». Ils soignent les maladies et problèmes oculaire, trouvent le défaut visuel des patients afin de faire une ordonnance.

- Les optométristes : Ils sont titulaires d’une licence professionnelle santé «spécialité optométrie et basse vision » (niveau 3). Ce métier ne se pratique pas en France car c’est l’ophtalmologue qui s’en charge. Les optométristes cherchent le défaut visuel de la personne afin de leur faire une ordonnance à leur correction.

- Les orthoptistes : Ils sont titulaires de certificat de capacité d’orthoptiste (niveau 3) qui se fait en trois années. Ils sont chargés de rééduquer les yeux des personnes ayant des difficultés musculaires ou de trouver une solution pour les personnes rencontrant des problèmes visuels.

- Les opticiens : Ils sont titulaires d’un BTS « opticien - lunetier » (niveau 3). Ils travaillent également dans un magasin d’optique, ils vendent des montures et des lentilles, travaillent à l’atelier et font des examens de vue. Ils peuvent être responsables d’un magasin. Les opticiens ont plus de connaissances techniques. Leur salaire est aussi plus important qu’un monteur-vendeur.

- Les monteurs-vendeurs : Ils sont titulaires du BEP (niveau 5) et/ou du Baccalauréat Professionnel (niveau 4). Ils travaillent dans un magasin d’optique, ils vendent et font les montages des paires de lunettes des clients.

- Créateur de monture : Ils produisent de nouveaux modèles de montures (designer) ou font des montures sur mesure.

- Représentant : Ils vendent de nouvelles montures aux opticiens en fonction des saisons, des collections…

C- Gestion des emplois :

Le recrutement : Un responsable de magasin peut dans un premier temps, déposer des annonces dans les journaux (ouest France) ou sur des sites internet (apec). Il peut aussi afficher des annonces à proximité de son magasin, Faire appel à des entreprises de recrutement.

Pour être recruté, le demandeur d’emploi doit obligatoirement envoyer un CV et une lettre de motivation si demander. Ensuite les personnes sélectionnées pour le post passent un entretien d’embauche.

2ème partie : Les étapes de la reprise de l’entreprise

Je vais reprendre

...

Télécharger au format  txt (11.5 Kb)   pdf (127.1 Kb)   docx (13.3 Kb)  
Voir 8 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com