LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Fiche de Lecture "Methodologie de l'Intervention en Travail Social" de Cristina de Robertis

Fiche de lecture : Fiche de Lecture "Methodologie de l'Intervention en Travail Social" de Cristina de Robertis. Recherche parmi 237 000+ dissertations

Par   •  15 Décembre 2015  •  Fiche de lecture  •  890 Mots (4 Pages)  •  1 896 Vues

Page 1 sur 4

Le livre « Méthodologie de l’intervention en travail social » de Cristina de Robertis m’a semblé être un classique de la formation des assistants de services sociaux. Cela s’est confirmé durant et après mon stage : j’ai pu constater que mon formateur terrain et tous les travailleurs sociaux rencontrés (ainsi que ceux rencontrés par mes camarades de promotion) se référaient tous à cet ouvrage. Et ce, autant dans leur formation de base que lorsqu’ils ressentaient un doute méthodologique « à force » de routine professionnelle.

Si cet ouvrage donne l’impression d’une progression, il est lui-même construit d’une manière progressive. Il présente dans sa construction une certaine chronologie de l’intervention sociale. Avant même d’exposer une méthode quelconque, cette chronologie débute par le questionnement même du besoin d’intervenir, du besoin d’avoir une méthode et enfin des préalables requis à la mise en pratique. S’ensuit une exposition de la méthodologie de l’intervention et des propositions/alternatives explorables dans celle-ci, une nouvelle fois de façon constructiviste : de l’élaboration d’un plan et d’un processus ; à la mise en pratique par l’analyse première ; puis la création du lien et de la relation entre le travailleur social et l’usager ; les types d’interventions ; le travail en réseau ; l’évaluation des résultats ; et enfin, la fin d’intervention.

Si ce programme exposé est complet, l’ouvrage est également complet quant à la compréhension des enjeux et de ce qui se joue dans toutes ces actions. De ce fait, à chaque étape de la méthodologie d’intervention en travail social, chaque acteur est représenté en permanence avec ses apports, ses besoins et ses motivations. La triangulation principale de l’intervention en travail social (usager, travailleur social, institution) est constamment présentée en équilibre pour mettre en avant le travail de médiation et de justesse qui, lui seul, peut mener à la dynamique.

Dans une lecture pas à pas : avant toute exposition de méthodologie, l’ouvrage débute par une présentation de l’évolution de la méthodologie de service social en France. Cette présentation historique montre par les carences vécues dans la profession dans le passé, le besoin qui avait été ressenti de créer une méthodologie au métier pour l’asseoir et le légitimer dans une pratique déontologique et une mission propre. En tant qu’apport également, un second chapitre explicite celui des sciences sociales dans l’exercice de la profession et ce en quoi leur intégration dans la formation des travailleurs sociaux a amélioré la méthodologie qui va être présentée.

La présentation de ces deux apports réponds à « comment sommes-nous arrivés à cette méthodologie ? ». Cela introduit le troisième chapitre présentant la méthodologie de l’intervention. Ce chapitre explique concrètement dans l’exercice le besoin d’une méthodologie. Celle-ci est exposée comme indispensable, seul moyen de mobiliser les connaissances théoriques et de les mettre en œuvre dans une action concrète visant le changement d’une situation et/ou problématique précise. Ce chapitre est le préalable à toute mise en œuvre, en ça qu’il présente premièrement la terminologie, la précision des mots au service des idées. Avec

...

Télécharger au format  txt (6.3 Kb)   pdf (80.6 Kb)   docx (10.1 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com