LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

La vie des personnages de roman

Fiche : La vie des personnages de roman. Recherche parmi 234 000+ dissertations

Par   •  13 Mai 2019  •  Fiche  •  746 Mots (3 Pages)  •  74 Vues

Page 1 sur 3

Dans leurs romans, les romanciers donnent vie à des personnages, parfois imagés, parfois issus du réel. Quels sont les procédés qu’ils utilisent afin de faire vivre ces personnages ?
Nous étudierons premièrement les différents procédés utilisés pour donner vie à ces personnages. Ensuite, nous verrons comment l’identification du lecteur joue un rôle dans la vie du personnage concerné.

Une description soignée rend compte de la véracité du personnage vivant.

Un personnage terrifiant, pour qu’il le paraisse vraiment, doit être contextualisé et très bien décrit. Il en va de même pour les personnages gentils, méchants, drôles, etc… C’est le cas du père Thénardier, dans « Les Misérables ». Ici, Victor Hugo décrit ce personnage de manière à ce que le lecteur le déteste (le lecteur le haït d’autant plus grâce au sentiment d’empathie envers Cosette). Hugo utilise de nombreuses figures de style, dont la gradation (cette dernière renforce l’envie du lecteur de détester Thénardier) : « Le Thénardier était un homme petit, maigre, blême, anguleux, osseux, chétif, qui avait l'air malade et qui se portait à merveille. Sa fourberie commençait là. ».
        Par ailleurs, la mise en scène joue également un rôle important. Une mise en scène réussie et bien décrite permet de manière aisée au lecteur de « s’intégrer » à l’univers du roman. Par exemple, dans « Le monde englouti » de James Graham Ballard, l’auteur décrit une scène par une phrase unique et très limpide : « 
Appuyé à la balustrade, ses épaules étroites, anguleuses, et son profil maigre reflétés dix étages plus bas dans l’eau, Kerans observait une des innombrables tempêtes thermiques ravager les prêles gigantesques bordant la rivière qui s’éloignait de la lagune. ». Le lecteur « dessine » et imagine ainsi le personnage grâce à tous les éléments donnés dans cette phrase : sa position, ses actions, son comportement, une courte description physique, etc… On peut alors se poser la question de savoir quelle serait notre impression en cas de « rencontre du personnage » dans la vraie vie. Son interaction avec l’environnement décrit pourra nous inspirer certains sentiments tels que la peur, l’ahurissement, etc… Tout est bien sûr transmis au lecteur par l’unique mise en scène, entièrement réalisée par l’auteur.

L’identification du lecteur au(x) personnage(s) renforce l’idée de vie de ces derniers

        L’identification du lecteur au(x) personnage(s) du roman est cruciale pour faire vivre ce(s) dernier(s). En effet, quand le lecteur s’identifie parmi un ou des personnage(s) du roman qu’il est en train de lire, il peut être aisément convaincu de l’authenticité et la « réelle » existence du ou des personnage(s) - bien que parfois complètement issu de l’imagination de l’auteur, le roman laisse bien souvent apparaître un ton réaliste. A titre d’exemple personnel, j’ai pu sans problème m’identifier au migrant du roman de Laurent Gaudé « El Dorado » ce qui m’a presque fait croire que l’homme a réellement existé et a réellement eu ce périple compliqué consistant uniquement à sauver sa vie (contrairement à ce que peuvent penser certains).
        De plus, l’identification à un personnage est subjective et très propre à chacun : « El Dorado » de Laurent Gaudé raconte deux histoires : celle d’un migrant qui essaie de sauver sa famille et lui-même, et celle d’un sauveteur en mère sicilien qui sauve les migrants dont la barque de misère qui les transportait a coulé. Le contraste entre les deux personnages est tel (là où le migrant essaie de rejoindre l’Europe, le sauveteur marin tente de la quitter par tous les moyens possibles pour mener une vie très modeste) que certaines personnes s’identifieront au migrant découragé et désabusé quand certaines autres s’identifieront plus au sauveteur, qui délaisse sa vie plutôt riche. Pour ces derniers, le sauveteur sera peut-être plus « authentique » et vivant que le migrant (même si dans ce cas-là le personnage principal est le migrant).

...

Télécharger au format  txt (4.6 Kb)   pdf (60 Kb)   docx (8.3 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com