LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

L'exclusion

Cours : L'exclusion. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  28 Mars 2020  •  Cours  •  1 280 Mots (6 Pages)  •  29 Vues

Page 1 sur 6

Famille des Astéracées

Ordre des Astérales

Gamopétales tétracycliques inférovariées

[pic 1]

A / Généralités

Une des familles les plus évoluées des plantes à fleurs, inférovariées tétracycliques (4 cycles de pièces florales) → Souvent quand il y a 4 verticilles, cela conduit à une petite taille de la fleur (problème de place).

Anciennement appelées « composées » car leur inflorescence composée :

L'inflorescence de base = capitule et ces capitules sont regroupés en une autre inflorescence :

inflorescence composée → deux inflorescences qui rassemblent les fleurs

[pic 2][pic 3]

Des feuilles souvent très découpées

Plantes des régions tempérées et chaudes de l'hémisphère nord : famille de la marguerite, tournesol, pissenlit, laitue, endive, chicorée, artichaut…

Caractères d'évolution :

  • Appareil sécréteur,
  • Propriétés de nyctinastie (mouvements dus à l’obscurité, aux cycle nycthéméral= Alternance des périodes de nuit/jour → les fleurs se referment pendant la nuit la plupart du temps et s’ouvrent le lendemain matin

→ pâquerettes sur ta pelouse par exemple),

Mouvements dus à des échanges de potassium et des modifications de turgescence de certaines parties des feuilles

  • Inflorescence en capitule qui peut être uni ou bisexué : les fleurs sur le réceptacle floral peuvent être, soit toutes identiques, soit être différentes selon leur localisation.
  • Les fruits sont des akènes munis d’un appareil de dispersion : véhiculés par les pappus. [pic 4]
  1. Appareil végétatif

Plantes herbacées annuelles ou vivaces.

Substances de réserve dans les racines sous forme d'inuline (remplace l'amidon, c'est un complexe de glucide également, mais de composition différente).

→ par ex dans le tubercule du topinambour.

Feuilles très découpées, soit en position alterne ou opposée sur la tige, soit en verticille à la base de l’inflorescence (pissenlit : feuilles en rosace à la base).

Propriétés de nastie.

Appareil sécréteur dont le rôle est de permettre à la plante de se défendre (sécrétion de substances répulsives ou toxiques) :

  • Poils sécréteurs,
  • Canaux à essences aromatiques
  • Canaux laticifères à latex (laitue, pissenlit → ils laissent s’écouler du lait blanc).

Espèces piquantes (chardon), extrémités des feuilles piquantes = défense vis à vis de l'environnement et des autres être vivants.

  1. Appareil reproducteur

-        INFLORESCENCE

L’inflorescence est en capitule.[pic 5]

Souvent, l’inflorescence est composée : capitule de capitule (capitule réduit à une seule fleur avec des bractées tout autour) ou inflorescences lâches de type corymbe de capitule (camomille).

Au niveau du capitule, les fleurs sont insérées sur le réceptacle selon un mode spiralé (non pas en mode concentrique , sous forme de verticille) (c'est théorique, en pratique on ne le voit pas vraiment...).

Le capitule peut porter un seul ou plusieurs types floraux (homo ou hétérogame : fleurs identiques ou non).

Capitule homogame (un seul type de fleur) ou hétérogame (2 types de fleurs différentes ) :

On trouve la plupart du temps 2 types de fleurs donc des capitules hétérogames :

  • Fleurs tubuleuses (qui prennent le nom de fleuron)
  • Fleurs ligulées (ligule : grands pétales sur le pourtour, souvent de couleur différente)[pic 6][pic 7]

Les fleurs sur le pourtour du capitule sont différentes : fleurs avec un grand pétale qui se développe, elles sont dites ligulées.

On peut également trouver des capitules homogames portant un seul type de fleurs qui seront uniquement tubuleuses.[pic 8][pic 9]

Réceptacle floral qui porte des fleurs avec autour du capitule, des bractées assez variables.

On trouve des bractées stériles qui sont sur le pourtour du réceptacle (bractées colorées, épineuses, écailleurs, crochet, charnues) et des bractées fertiles centrales (associées à des fleurs).

Bractées sur le pourtour de l'inflorescence peuvent être vertes et se dessécher voire devenir piquantes chez le chardon par exemple (cf ci-dessus).

  • FLEURS :

  • Fleurs actinomorphes : symétriques qui prennent le nom de fleurons tubuleux de toute petite taille (fleurs jaunes des pâquerettes).[pic 10][pic 11]

ou

  • Fleurs zygomorphes : .[pic 12]
  • Fleurs  ligulées  (1  pétale  développé) sur  le pourtour du        capitule (fleurs blanc-rosé des pâquerette)
  • Bilabiées (2/3) minuscules.

Fleurs tétracycliques (4 verticilles) pentamères 5S 5P 5E 2C.

Le calice (sépales) a tendance à être réduit voir à disparaître et va être remplacé par des soies persistantes qui vont participer à la dissémination du fruit (Pappus de l’akène).

...

Télécharger au format  txt (8.2 Kb)   pdf (513.6 Kb)   docx (920.3 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com