LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Exemple De Recueil De Donnés

Dissertation : Exemple De Recueil De Donnés. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  29 Novembre 2014  •  1 892 Mots (8 Pages)  •  1 028 Vues

Page 1 sur 8

Recueil de donnés

Qui est la personne soignée ?

La patiente est Mme P, qui est une jeune femme âgée de 29 ans de nationalité française, avec un IMC est de 27.55 , elle a les cheveux blond vénitien, avec les yeux verts, elle vit en concubinage, et vient d’avoir son premier enfant qui est un petit garçon âgé de 3mois, elle vient de perdre son travail d’agent d’entretien car l’entreprise dans laquelle elle travail a fermer, et est en pleine démarche pour demander le chômage.

Elle aime joué du djembé avec son frère qui lui a appris comment joué de cette instruments de musique. Elle aime aussi écouter de la musique et danser.

Pourquoi est elle la ?

A été hospitaliser pour syndrome dépressif post-partum le 29 octobre 2014 avec son consentement, suite a une tentative de suicide médicamenteuse et tentative de défenestration.

Sa mère a contacter les urgences qui on transférer son appel au service psychiatrique pour nous signaler la tentative de suicide de sa fille, celle ci n’a accepter de rencontrer le psychiatre que lorsque sa mère a été hospitaliser (dans la journée) pour une suspicion d’AVC. Mme P n’a aucun antécédent psychiatrique mais a fait 2 passages aux urgences une semaine après son accouchement pour des douleurs abdominal, les signes observer sont : une fatigue intense, absence de sommeil et de l’appétit, trouble de la mémoire et de la concentration.

Mme P a eu un accouchement difficile qui a durée 37h car le cordon ombilical était entouré autour du cou du bébé.

Elle a donc eu un entretient avec le médecin psychiatre, qui a conclu qu’une hospitalisation était nécessaire , hospitalisation qu’elle accepte et lui a prescrit du Théralène au coucher qui est un antiallergique, antitussive, et un sédative (hypnotique), dans son cas il est utiliser comme sédative, pour traiter l’insomnie.

Ces effets secondaires sont : l’insomnie, baisse de la vigilance, trouble de la mémoire ou de la concentration et vertige.

Le médecin lui a également prescrit du Tercian matin, midi, et soir, qui est un neuroleptique qui est utiliser pour les troubles psychiques, dans le traitement de courte durée de la dépression, ou de l’anxiété. Dans son cas il est utiliser pour traiter sa dépression.

Ces effets indésirables sont :

la somnolence, l’indifférence, réaction anxieuse, variation de l’humeur, sécheresse de la bouche, constipation, rétention d’urine, raideur musculaire, troubles sexuels, prise de poids.

Les retentissement sur ses besoins :

Respirer : pas de retentissement

Boire et manger : il y a une absence de l’appétit chez la patiente, elle s’alimente très peu car n’en a pas l’envie, et de se fait ne dispose pas de l’énergie nécessaire a son activité. Elle est allergique a tous les fruits sauf les banane.

Éliminer : la patiente a des difficulté a éliminer le stress qui est capital dans sa situation,

Se mouvoir maintenir une bonne posture : pas de retentissement

Dormir, se reposer : fortement toucher, fatigue intense, sommeil peu réparateur, influencer par ses émotions

Se vêtir, se dévêtir : s’habille et se dévêtit seul,

Maintenir sa température corporelle dans la limite de 37,2° : pas de retentissement

Etre propre et protéger ses tégument : ce besoin n’est pas tout a fait satisfait, car dans son était n’a pas envie de prendre soin d’elle.

Eviter les dangers : troubles dépressif, danger pour elle suite a sa tentative de suicide, bien entourer par sa famille et ses proches.

Communiquer avec ses semblables : pas de retentissement,

Agir selon ses croyances et ses valeurs : pas de retentissement,

S’occuper en vu de se réaliser : Rôle familiale difficile, perte d’estime de soi,

Se recréer : participe aux activité du service

Apprendre : pas de retentissement

La patiente est Mme P, qui est une jeune femme agée de 29 ans, les cheveux long et roux, son IMC est de " " elle vit en concubinage, elle a un petit garcon de 3 mois et possede une mutuelle de CMU complementaire .

Elle a consenti a une hospitalisation le 29 octobre 2014 pour depression post partum et a fait une tentative de suicide medicamenteuse et tentative de defenestration.

Ce qu'il faut savoir c'est que Mme P et son concubin attendait patiemment leur enfant, c’était un enfant qui étais très attendu dans leurs familles respective, mais ça a été pour elle une grossesse difficile ainsi que pour toute la famille car les médecins avait suspecter une maladie génétique chez l'enfant, cela a été une nouvelle difficile pour les parents et toute la famille et a été la cause d'une forte angoisse d'autant plus que c'est leur premier enfant, les médecin on par la suite écarter ce diagnostique.

L'accouchement a aussi été un moment difficile car le cordon ombilical était entouré autour du coup du bébé, il y avait donc un risque vital pour l'enfant qui aurait pu être en manque d’oxygène et donc provoquer la mort du fœtus, étant donner que l'enfant étais très attendu, cela été très dur pour la patiente et a du provoquer de la frustration chez elle car après avoir attendu 9 mois de grossesses, entendre une tel nouvelle l'a sûrement fait perdre confiance en elle, parfois la mère peut penser que c''est de sa faute .

Son accouchement a de plus durée 37h, durant lesquels elle avais des contractions et donc étais très algique et fatigué car n'a évidemment pas dormis, tous ceci est un facteur de stress pour la dépression post-partum. Par la suite Mme P confie que le bébé pleure énormément

...

Télécharger au format  txt (11.6 Kb)   pdf (123 Kb)   docx (13.1 Kb)  
Voir 7 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com