LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Analyse de pratique professionnelle EHPAD Stage 1: la toilette

Dissertation : Analyse de pratique professionnelle EHPAD Stage 1: la toilette. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  1 Juin 2014  •  898 Mots (4 Pages)  •  805 Vues

Page 1 sur 4

Description :

Monsieur C. âgée de 69 ans, ayant fait un arrêt vasculaire cérébral (AVC) et ne pouvant plus exprimé les choses qu’il aime et tout ce qui est positif. Je m’apprête à lui faire sa toilette quotidienne. Je suis accompagnée de l’infirmier qui va m’aider lors de ce soin.

Nous avions terminé de faire tous les soins tels que les dextro, injections d’insuline et les pansements que nous devions faire ce jour-là. Quand soudain une aide-soignante arrive vers nous pour nous informer que M.C. est très agité (et même violent) ce matin et refuse qu’on le touche et donc refuse la toilette. Tout le matériel étant dans la chambre et tout a été préalablement désinfecté par l’aide-soignante qui était présente avant nous, nous nous dirigeons vers sa chambre. Avant même d’avoir passé la porte nous l’entendions crier. Nous frappons à la porte puis entrons. Nous saluons M.C. puis nous lui expliquons que l’on va lui faire la toilette mais que pour cela il faut qu’il se calme mais rien n’y fait il continue à hurler. Nous nous mettons de chaque côté du lit pour pouvoir le repositionner afin de le lever pour le mettre dans la salle de bain ainsi nous pourrions lui donner une douche et le raser, mais lorsque je me suis penchée vers lui il m’a attrapé la main violement et me la serra de toute ses forces. Cela m’a surpris et n’arrivant pas à me déferre j’essayais tout de même de garder mon calme et de ne rien laisser paraitre. Donc l’infirmier est venu à m’expliquer que dans ce cas-là il suffit seulement de prendre auriculaire et l’annulaire du patient de les tendre et cela l’oblige à ouvrir toute la main. L’infirmier me voyant quelque peu déstabilisé face à cette situation et l’agitation de M.C. il reprend en main la toilette.

Dans un second temps, nous parvenons enfin à lever le patient et à l’assoir sur la chaise douche. Nous le plaçons face à l’évier, dans la salle de bain pour pouvoir le raser. Puis l’infirmier tire la chaise dans la douche, allume l’eau, règle la température et commence à asperger M.C., de mon point de vue de manière quelque peu brutale puisqu’il commence par la tête. M.C. n’appréciant pas forcement la douche, agite de plus en plus et en nous lançant des jurons, nous passons outre ses propos et continuons le soin. Nous le savonnons, rinçons et séchons le patient. Puis nous terminons par l’habiller pour enfin l’amener prendre une douceur dans la salle commune en espérant que cela le calmerait mais rien n’y fait, il refuse et demeura agité une bonne partie de la matinée.

Analyse :

En premier lieu, il est indispensable de bien prévoir le matériel dont on a besoin afin d’éviter au maximum des allés-retours inutiles ce qui pourrait être désagréable que ce soit pour le patient ou pour nous. Il faut être organisé dans notre travail pour éviter les erreurs. Mais l’organisation est également primordiale car faire des allés-retours pour apporter tout notre matériel peut être perçu comme une forme de non-respect vis-à-vis du patient. Seulement j’ai remarqué après coup que j’aurais dû amener un haricot afin d’y déposer tout le matériel souillé car en n’utilisant que le plateau je mélange le propre et le souillé.

Il

...

Télécharger au format  txt (5.3 Kb)   pdf (69.7 Kb)   docx (9.9 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com