LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

"Tout lui réussissait, parce qu'il marchait le cœur droit devant Dieu" G. DE TOURS, Histoire des Francs

Dissertation : "Tout lui réussissait, parce qu'il marchait le cœur droit devant Dieu" G. DE TOURS, Histoire des Francs. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  3 Octobre 2019  •  Dissertation  •  631 Mots (3 Pages)  •  124 Vues

Page 1 sur 3

        "Tout lui réussissait, parce qu'il marchait le cœur droit devant Dieu" G. DE TOURS, Histoire des Francs.

Cette phrase illustre l’engagement religieux du roi Clovis durant son règne et plus important encore son amour pour Dieu.

Les Francs s'installent progressivement en Gaulle Française entre le IVème et le Vème siècle au temps du règne romain. Ce sont des barbares regroupés autour de tribus et de chefs sans réelle unification dans un seul corps de peuple. Ils s'unissent sous la direction du roi des Francs, Mérovée, puis plus tard sous l'égide de son fil Childéric qui meurt en 481. Clovis son fils lui succède à sa mort. Le royaume est dirigé par une administration romaine avec des droits romains. Les Francs ne vont pas détruire ces règles mais les contaminent avec leurs propres règles. C'est une forme de syncrétisme c'est à dire un système qui tend à faire fusionner plusieurs doctrines différentes donnant lieu à des formes culturelles nouvelles. La langue latine devient populaire, elle est germanisée et donc de ce fait accessible au peuple de Gaule. L’Église Catholique fonde ses espoirs sur ces nouveaux roi barbares. Clovis accepte une alliance à ceux-ci. Le règne de Clovis débute à ses 15ans et avec lui la dynastie des Mérovingiens. Il remporte de nombreuses batailles qui confortent son règne. L'une d'elle marque le début d'une entente cordiale entre la puissance catholique et les rois barbares, la bataille de Soissons en 486. Durant les pillages est retrouvé un vase en métal. Saint Remi de Reims va faire valoir au roi que le vase est une possession de l’Église respectueusement il lui en fait don. Il rompt ainsi avec les coutumes usuelles qui dictent que les bulletins de guerre doivent être partagés entre les conquérants. En 493, Clovis épouse la princesse Clotilde, fille du roi Gondebeau. Elle est selon les émissaires du roi « esquisse et sage ». Celle-ci est catholique ce qui attire les faveurs du peuple dans la conquête inexorable de territoire de son mari, amenant au baptême de celui-ci.

Cet acte symbolique assoirait le pouvoir du roi, de part son aspect symbolique et sa portée. Le baptême dans la religion chrétienne est le sacrement premier et fondamental qui constitue le signe juridique et sacral, au sens de sacré, de l'entrée du Christ dans l’Église. Il revêt donc un caractère symbolique c'est à dire un système d'interprétation des mythes polythéistes qui considère comme symboles des faits naturels ou historiques et des principes moraux qui ont une portée, un champ d'action matériel ou immatériel large.

Il convient donc de se demander en quoi le baptême du roi Clovis en fait le bourgeon de la royauté française.

Afin de répondre à cette question, il conviendra de s'intéresser à la concrétisation d'une inébranlable alliance politique entre la royauté et l’Église (I) puis au enjeux territoriaux calculés (II).

I- Une alliance politique concrétisée

A) Une foi aux origines 

→ Bataille de Tolviac, vœu de se convertir.

→ Baptême

→ Dimension religieuse au pouvoir, pas une simple stratégie, moment cardinal.

...

Télécharger au format  txt (4.1 Kb)   pdf (94.7 Kb)   docx (547.8 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com