LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Zazie Dans Le métro, Le Personnage De ZAZIE

Recherche de Documents : Zazie Dans Le métro, Le Personnage De ZAZIE. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  9 Octobre 2013  •  1 549 Mots (7 Pages)  •  1 055 Vues

Page 1 sur 7

ZAZIE DANS LE METRO

Le personnage de Zazie :

Roland Barthes : « Zazie est-elle un personnage de roman ? »

Introduction :

En 1959, Raymond Queneau publie Zazie dans le métro une œuvre qui rencontre un succès inattendu. Le personnage de Zazie fait naître de nombreuses interrogations notamment chez Roland Barthes qui se demande si Zazie est un personnage de roman.

Toute l’œuvre de Queneau est centrée sur l'interrogation : « qu'est ce qu'un personnage de roman ? ». Queneau se détache des écrivains réalistes pour qui le personnage devait traverser toutes sortes d'aventures et avoir une certaine correspondance entre son physique et sa personnalité. Ainsi la conception du personnage de roman selon Queneau ne répond pas aux codes de l'époque et justifie l'interrogation de Roland Barthes.

Le nom de Zazie pourrait venir directement des Zazous, groupe dont le le style vestimentaire domina dès 1940. Ils étaient reconnaissables par leur vêtements, leur amour pour le jazz ainsi que le fait qu'ils organisaient des concours de danse dans les « caves » de Saint Germain des Prés. Ces caves nous rappelle les nom du bistrot tenu par Turandot et l’anticonformisme de Zazie la rapproche des zazous.

Afin de comprendre le personnage de Zazie nous verrons d'abord en quoi Zazie est un fil conducteur du roman, puis nous étudierons sa précocité déroutante et enfin son rôle de personnage comme double de Queneau.

I – Zazie fil conducteur du roman

Toute l'attention du lecteur est directement portée sur le personnage de Zazie car son nom figure dans le titre et il attend d'ailleurs comme Zazie qu'elle prenne le métro comme c'est annoncé l'annoncé. C'est son aventure que l'on suit avant tout, sa découverte de Paris et d'un monde nouveau et c'est également l'élément déclencheur de toute l'intrigue. Elle exerce une véritable influence sur la progression du récit.

A ) L'élément déclencheur de toute l'action

Lors de sa fugue, ramenée par Pedro-Surplus il se perd « c'est moi, moi que j'ai perdu » alors qu'on aurait plutôt pensé que c'était Zazie qui s'était égarée. Puis lorsque Pedro-Surplus revient sous le nom de Touscaillon il est habillé en policier, or Zazie l'avait traité juste avant de « flicmane », comme si elle avait deviné sa double identité.

Zazie chasse également le personnage de Charles de l'action avec ses questions insistantes : « Pourquoi que vous êtes pas marié ? (…) Pourquoi que vous vous marié pas (…) Les femmes ça vous fait peur, hein ? » Charles ne trouve pas d'autre réponse que de fuir. Il réapparaît plusieurs chapitres après pour demander Mado en mariage. Comme si les interrogations de Zazie l'avait fait mûrir.

Enfin suite aux questions répétées de Zazie sur l'homosexualité de Gabriel, il décide de l'emmener au Mont-de-Piété, et l'on découvre la véritable identité a ce moment la du personnage de Marceline.

Par ces différents exemples on voir l’importance de Zazie dans les transformations principales que subissent les personnages du roman. D'ailleurs lorsque Zazie est n'est pas la : « Zazie s’était évanouie » on voit le dérèglement soudain de la situation et la présence d'élément absurdes se renforce. Gridoux et la veuve Mouaque echangent des claques et Gabriel se retrouve embarqué dans une bagarre qui ne lui ressemble pas .

B) Un personnage en quête incessante de réponses

Zazie déclenche l'action et la contrôle elle est en quête incessante de deux choses, des réponses sur la sexualité et la découverte du métro. Ces deux questions sont les principaux thèmes du roman qui ne trouve qu'une réponse partielle. Zazie découvre l'homosexualité sans savoir ce que c'est vraiment, et elle se rend dans le métro alors qu'elle est évanouie. Ces questions dirigent l’œuvre, donne un sens a toutes les actions de Zazie, comme sa fugue par exemple et enfin permettent à certains personnages de se révéler, comme Gabriel et Marceline.

C) Dans le film

Louis Malle donne a Zazie une grande liberté qui lui permet d'organiser l'action selon son désir comme lors de la répétition au cabaret ou elle dirige la troupe de danseuses. Pour montrer quel change le cours de l'action dès son arrivée et durant son séjour, le bistrot de Turandot subit de nombreuses transformations, d'un décor d'après guerre a un décor plus moderne comme pour symboliser la fraîcheur qu'apporte le personnage de Zazie.

II – Zazie une enfant a la précocité déroutante

A) L'unique figure enfantine

Tout d'abord de par son âge Zazie est bien la seule enfant du roman, elle se comporte comme tel vis a vis du monde adulte, elle désobéi et contredit sans cesse les adultes, pensant avoir toujours raison. C'est une antithèse de la petite fille modèle, elle pose sans arrêt les questions qui dérange aux adultes sans prendre de gant, « c'est

...

Télécharger au format  txt (9.9 Kb)   pdf (110.1 Kb)   docx (12.1 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com