LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Synthése De Document Sur Le Sport Au féminin

Dissertations Gratuits : Synthése De Document Sur Le Sport Au féminin. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  17 Février 2013  •  761 Mots (4 Pages)  •  1 220 Vues

Page 1 sur 4

La participation féminine aux Jeux Olympiques n’a cessé de croître, particulièrement au cours des deux dernières décennies. Il serait bon alors de se poser la question suivante :

Quelle est l’évolution de la place des femmes dans le sport ?

Cécile Ottogalli-Mazzacavello dans son essai écrire le sport au féminin revient par l’intermédiaire du journal féministe La Fronde sur l’émancipation de la femme à la fin du 19éme siècle à travers le cyclisme.

Quant à Yannick Cochennec, il dresse le portrait de la très populaire cycliste « Jeannie Longo » , reine des championne increvables paru sur le site slate.fr.

L’enquête Insee de Lara Muller pour Données Sociales, la société française révèle la part et le nombre des femmes dans le sport.

Enfin la photographie de la boxeuse montre que les femmes ont désormais investi les sports de combat.

Nous reviendrons donc sur l’origine du sport au féminin puis nous analyserons la lenteur de son évolution.

L’origine du sport au féminin a été étudié par C.Ottogalli-Mazzacavello, du journal la Fronde qui révèle le début du sport au féminin à la toute fin du 19éme siècle, le cyclisme est un des premiers sports pratiqués dans la bourgeoisie, à la fois comme activité ludique et de compétition.

La Fronde s’exaltait alors de l’exemple des courses du Royal Aquarium de Londres dés 1898 suivies à Brest par celle du Véloce Club.

L’enquête de Lara Muller qui a été réalisée en 2003 montre que les sports historiquement les premiers pratiqués par les femmes se maintiennent en tête des pratiques actuelles en ordre décroissant du nombre de participantes : vélo, natation, randonnée, gymnastique. Jeannie Longo est d’ailleurs toujours au sommet de la compétition à 52 ans, comme le souligne Y.Cochennec.

Le cyclisme est associé au développement du féminisme. En effet les journalistes de la France proposaient à la femme de devenir grâce au vélo un « petit être à part », « camarade de l’homme », d’opérer une révolution pour l’émancipation des femmes.

Une fois cette révolution mis en place, celle-ci s’est montrée lente pour que les femmes soit considérées à l’égal des hommes pour la pratique de tous les sports confondus.

La chroniqueuse C.Ottogalli-Mazzacavello indique dans son journal que les femmes ne doivent pas avoir peur des représailles de leur famille comme leurs frères ou leurs maris. Car à la fin du 19éme siècle, les femmes devait « obéir » aux hommes, elles n’avaient pas le droit de pratiquer des sport et n’avaient pas le droit n’ont plus de porter des tenues décontractées. C.Ottogalli-Mazzacavello renforce cette idée dans son article « Portez des vestes lâches ou des chemises flottantes ; vous n’en serez pas moins gracieuses pour cela ».

Y.Cochennec présente dans son article des femmes exceptionnelles dans la pratique du sport. Il y’a bien entendue Jeannie Longo mais aussi Martina Navratilova en passant par Merlene Ottey, ces trois femmes excellent dans le sport (malgré leur âges).

Elles subissent au quotidien des propos vexant comme celui de Laurent Fignon à Jeannie Longo « Une femme sur un vélo, je ne trouve

...

Télécharger au format  txt (4.8 Kb)   pdf (72.3 Kb)   docx (9.7 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com