LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

SAGAN, Bonjour Tristesse

Dissertation : SAGAN, Bonjour Tristesse. Recherche parmi 254 000+ dissertations

Par   •  6 Avril 2021  •  Dissertation  •  1 344 Mots (6 Pages)  •  24 Vues

Page 1 sur 6

SAGAN, Bonjour Tristesse

L’AUTEUR :

Françoise Sagan, de son vrai nom, Françoise Quarez, était une écrivaine et dramaturge née le 21 juin 1935 à Carjarc dans le Lot et est morte le 24 septembre 2004 à Honfleur dans le Calvados.

Né dans une famille d'industriels aisés, elle a une scolarité mouvementée, elle change souvent de cours privés. En 1951, après un échec au baccalauréat et un été de bachotage, elle réussit son examen. Elle s'inscrit ensuite à la Sorbonne. Elle côtoie la jeunesse parisienne bourgeoise. En 1953, elle échoue à son examen de propédeutique. 

Elle devient connue à l’âge de 18 ans avec son roman Bonjour Tristesse publié en 1954 grâce auquel elle obtient le prix des Critiques. Son deuxième roman "Un certain sourire" paraît en 1956. C’est un grand succès aussi.

 En 1957, elle est victime d'un grave accident de voiture la laissant entre la vie et la mort pendant quelques jours. À partir de cet événement, elle est sujette à des douleurs qui la rendent dépendante des médicaments, de l'alcool et de la drogue. 

En 1958, elle épouse l'éditeur Guy Schoeller, plus âgé qu'elle de vingt ans. Ils divorcent en 1960, et elle se remarie, deux ans plus tard, avec un mannequin américain. Ils ont eu un fils, Denis Westhoff. Le couple divorce rapidement mais poursuit la vie commune avant de se séparer en 1972. 

 En plus des romans, elle a également écrit des biographies, comme par exemple Sarah Bernhardt, le Rire incassable, des pièces de théâtre comme Bonheur, impair et passe en 1964, des chansons comme Quelques cris, en 1999, qui est une chanson de David Hallyday, et enfin elle collabore pour  l’écriture de scénarios et de dialogues de film.

En plus de l’obtention de son prix des Critiques, elle reçoit le prix du Brigadier pour sa pièce de théâtre Château en Suède, ainsi que le Prix Prince-De-Monaco pour l’ensemble de ses œuvres.

C’est une écrivaine ayant fait parti du mouvement Nouvelle vague. La Nouvelle Vague est un mouvement du cinéma français né à la fin des années 1950 et qui a duré une dizaine d'années. Il rassemble des réalisateurs qui ont tourné leurs premiers longs métrages à cette période.

LE ROMAN :

Le titre de ce roman Bonsoir Tristesse a été tiré du deuxième vers du poème « A peine défigurée » du recueil La vie immédiate de Paul Eluard.

Il s’agit de l’histoire du jeune fille de 17 ans, Cécile, et de son père veuf Raymond. Accompagnés d’Elsa, l’amante de Raymond, ils comptent bien profiter de leur vacances dans une villa sur la Côte d’Azur.

  1. Durant ces vacances, Cécile rencontre Cyril, de qui elle tombe très vite amoureuse. Raymond, le père de Cécile invite Anne, une ancienne amie de la mère de Cécile, pour passer les vacances avec eux. Mais Anne devient très vite amoureuse de Raymond. Durant une soirée de casino, il décide de quitter Elsa et de fiancer Anne. Cette dernière empêche Cécile de voir Cyril et l’oblige à réviser pour ses examens. Cécile va mettre en place un complot dans l’espoir qu'Anne soit remplacée par Elsa. Elle va alors convaincre Elsa et Cyril de simuler une liaison amoureuse afin de rendre Raymond jaloux. Le couple va provoquer le père de Cécile qui ne va pas rester longtemps indifférent. Anne va les apercevoir dans la forêt. Elle s’enfuit, sans écouter Cécile qui essayait de tout lui expliquer. Anne Larsen va avoir un accident sur la route et décédera. Cécile ressent dès lors beaucoup de remords et découvre à la fin du livre un nouveau mot: Tristesse .

Ce roman est divisé en 2 parties. Le point culminant de la première partie est le moment où Cécile, se sentant totalement seule et abandonnée, pense à la nuit qui approche. Anne et son père ont devant eux une nuit d’amour ; Cécile a Bergson, soit le travail scolaire. Cécile en ce moment n’en peut plus: pour comprendre son état d’esprit il faut considérer les deux perspectives de cette première partie du roman qu’on peut définir comme « avant l’arrivée d’Anne Larsen » et « après l’arrivée d’Anne Larsen ». C’est le contraste entre ces deux périodes – entre l’ambiance détendue et la tension, entre le rire et le sérieux, entre le rapprochement et la distance, entre la liberté et les interdictions, entre Raymond avec Elsa et Raymond avec Anne qui fait que Cécile à la fin de la première partie, s’attendrit non pas sur elle-même mais sur Anne comme si elle est sûre de la vaincre. Cécile ne va plus accepter le sens de l’infériorité qu’Anne provoque en elle mais elle va lutter contre ce sentiment et surmonter l’obstacle qu’Anne constitue

...

Télécharger au format  txt (8.1 Kb)   pdf (77.5 Kb)   docx (11.2 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com