LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Rousseau ne se présente pas comme un homme politique

Commentaire de texte : Rousseau ne se présente pas comme un homme politique. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  26 Mars 2013  •  Commentaire de texte  •  842 Mots (4 Pages)  •  981 Vues

Page 1 sur 4

u début du texte, Rousseau ne se présente pas comme un homme politique : il se présente comme étant né dans un « État libre » et c’est en tant que citoyen qu’il parle de politique.

Chapitre 1 : « L’homme est né libre, et partout il est dans les fers. »

Rousseau évoque la domination sociale : les hommes sont dominés par d’autres hommes. L’homme est né libre, mais il est esclave de ses impulsions, de ses passions, etc.

« Comment ce changement s’est-il fait ? » : depuis longtemps, l’homme a connu diverses formes de domination. Selon Rousseau, l’homme est forcé de vivre en société : « l’ordre social est un droit sacré, qui sert de base à tous les autres. ».

Chapitre 2 : « Des premières sociétés »

« La famille est […] le premier modèle des sociétés politiques […]. ». On ne peut pas fonder l’ordre politique sur l’esclavage : « Les esclaves perdent tout dans leurs fers, jusqu’au désir de s’en sortir […]. ».

Chapitre 3 : « Du droit du plus fort »

Peut-il y avoir un droit du plus fort ? Celui qui renverse le plus fort détruit le droit ; la force ne peut pas fonder le droit.

« Toute puissance vient de Dieu, je l’avoue ; mais toute maladie en vient aussi. » : référence à St Paul → pouvoir de droit divin.

Quelles sont les puissances légitimes ? Les citoyens.

Chapitre 4 : « De l’esclavage »

L’esclavage est un rapport de force.

Le droit de la guerre n’est pas naturel : les hommes ne se font pas naturellement la guerre : « C’est le rapport des choses et non des hommes qui constitue la guerre […]. ».

La guerre n’apparaît que lorsque des États sont formés : « La guerre n’est donc point une relation d’homme à homme, mais une relation d’État à État […]. ». Selon Rousseau, les guerres ne détruisent pas les biens privés : « Même en pleine guerre un prince juste […] respecte la personne et les biens des particuliers […]. ».

Chapitre 5 : « Qu’il faut toujours remonter à une première convention »

Un tyran n’a pas de peuple : « Que des hommes épars soient successivement asservis à un seul, […] je ne vois là qu’un maître et des esclaves, je n’y vois point un peuple et son chef […]. »

Chapitre 6 : « Du pacte social »

Rousseau fait l’hypothèse suivante : les hommes sont dans une situation de conflit et, pour survivre, sont forcés de s’associer.

Pour vivre en société, il faut trouver une forme d’association où chacun est protégé par la société mais il faut également que l’individu se sente aussi libre qu’avant son entrée dans la société.

Le contrat social est un double contrat :

chacun s’engage à faire partie de la société (aliénation volontaire ; engagement envers soi-même) ;

chacun s’engage

...

Télécharger au format  txt (4.6 Kb)   pdf (67.1 Kb)   docx (9.8 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com