LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Étude du roman Bel-Ami de Guy de Maupassant

Commentaire de texte : Étude du roman Bel-Ami de Guy de Maupassant. Recherche parmi 256 000+ dissertations

Par   •  7 Octobre 2012  •  Commentaire de texte  •  1 248 Mots (5 Pages)  •  1 142 Vues

Page 1 sur 5

A la fin du XIXème siècle, la littérature française est marquée par le mouvement du réalisme dont les grands auteurs sont Flaubert et Balzac. Le réalisme reflète le réel et montre le quotidien. « le roman est un miroir que l’on promène le long du chemin » a dit Stendhal. En 1885, Guy de Maupassant publie son roman « Bel-Ami » basé sur un personnage cynique et dévorant d’ambition nommé George Du Roy. Sans relation, il arrive à s’introduire à la fois dans la presse et dans le monde des salons parisien. Très vite, il deviendra un homme à femmes et fera progresser sa carrière grâce à ses conquêtes féminines. Dans ce passage de « Bel-Ami ». George Du Roy se marie avec Susanne – riche héritière – dans le seul but de se propulser au somment de sa gloire. Comment Maupassant décrit il les mécanismes d’un personnage cynique et avide d’ascension social ? Nous allons d’abord répondre aux questions de base puis décrire la composition de l’extrait. Dans une deuxième partie, nous allons évoquer l’ascension sociale de Bel-Ami qui en devient cynique et épique. Enfin dans une dernière partie nous analyserons, les valeurs détournées de l’amour et du mariage que Bel-Ami utilise pour grimper en haut de l’échelle sociale.

L’extrait tiré du roman « Bel-Ami » se déroule à Paris dans l’église de la Madeleine – une des églises les plus prestigieuses de Paris – où Susanne Walter va épouser Bel-Ami. Bel-Ami est un profiteur, un jouisseur, un égoïste. Il se marie avec Susanne dans le seul but de faire avancer sa carrière. Susanne, elle représente l’oie blanche, la bonne situation. Elle est fille du propriétaire du journal La Vie française. Elle sacrera Bel-Ami rédacteur en chef et capitaliste. Bel-Ami se sert d’elle. Cet extrait de Bel-Ami est du Registre Réaliste avec des nuances épiques.

Le passage commence par le défilé des assistants puis quand Bel-Ami croise le regard de Madame de Marelle, sa maitresse, Guy Maupassant nous offre une scène de séduction et de souvenir entre les deux personnages. Ils se quittent et Bel-Ami sort de l’Eglise de la madeleine au bras de Susanne. En décrivant la place, l’auteur nous parle de la Chambre des députés, on en déduit que c’est le prochain objectif de Bel-Ami ; devenir un homme politique. Et enfin, nous terminons avec une Ellipse où on voit Madame de Marelle qui sort du lit.

Au début du roman, Bel-Ami est un personnage pauvre, inconnu, incapable de se payer un repas et vivant à côté de la gare. A la dernière page du roman, la situation est inversée. Bel-Ami est devenu rédacteur en chef d’un des journaux les plus fameux de Paris. Bel-Ami est grisé. Il se sent supérieur. Bel-Ami ne voit personne, il pense qu’à lui. Durant son mariage avec Susanne, Bel-Ami se sent envié et admiré. Il a atteint son ultime réussite. « Il lui semblait qu’une force le poussait, le soulevait, il devenait un des maitres de la terre, lui, lui le fils des deux pauvres paysans de Canteleu ». Ce personnage cynique et assoiffé d’ambition va même jusqu’à changer son nom Duroy en Du Roy pour avoir une particule. Dans ce texte à tendance épique, Maupassant nous donne l’impression que George Du Roy est au-dessus de tout, qu’il est le symbole de l’ultime réussite en faisant un jeu de mots : « George du Roy, affolé de joie, se croyait un roi ». De plus l’allitération en « oi » évoque encore le roi. L’auteur nous donne le sentiment que les personnes autour ne sont rien que des objets, comme comparer la foule a un fleuve qui coulait devant George Du Roy, ou encore comparer des rangées de spectateurs

...

Télécharger au format  txt (7.2 Kb)   pdf (88 Kb)   docx (10.6 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com