LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Étude du roman Au Bonheur Des Dames d'Emile Zola

Mémoires Gratuits : Étude du roman Au Bonheur Des Dames d'Emile Zola. Recherche parmi 234 000+ dissertations

Par   •  18 Avril 2012  •  1 126 Mots (5 Pages)  •  805 Vues

Page 1 sur 5

Depuis qu'elle a été reprise au « Bonheur » et qu'elle est seconde, Denise est beaucoup plus respectée dans son rayon et ne connaît plus de problèmes d'argent. Le premier dimanche d'août 1867, le jour de l'inventaire, Denise se remet d'une entorse. Elle reçoit une lettre de Mouret qui l'invite à dîner le soir avec lui. Elle est au courant des légendes de ce dîner : Clara (ancienne maîtresse de Mouret) et d'autres y sont déjà allées. Denise refuse le parallèle mais se rend compte qu'elle en est amoureuse, grâce notamment à sa jalousie. Dans la journée, elle se retrouve seule avec lui. Elle refuse toujours ses avances et ne veut pas aller au dîner, malgré les discours et les pleurs de Mouret. Elle prétend devoir dîner chez son oncle, ce qui ne convainc pas Mouret. Celui-ci devient brutal, mais Denise refuse d'être une aventure de passage. Cela étonne Mouret de plus en plus. Denise s'en va et l'homme la suit d'un regard desespéré. Contrairement aux rumeurs qui circulent sur elle dans le magasin, elle n'a pas cédé à son patron. En août, Baugé qui a quitté le « Bon Marché » et qui travaille maintenant au « Bonheur » se marie avec Pauline.

Mme Desforges trouve comme stratagème pour faire avouer à Mouret qu'il en aime une autre, de faire venir Denise chez elle pour retoucher un manteau et de l'insulter en présence de Mouret. Ce dernier ne voit presque plus sa maîtresse et ne vient que pour parler avec le baron Hartmann. Mouret convainc d'ailleurs celui-ci de faire d'autres agrandissements de son magasin. Comme Mouret s'ennuie chez elle, il vient avec son ami Paul de Vallagnosc. Mouret, après avoir compris que Denise faisait une retouche chez Mme Desforges, commence à se douter de la ruse. Elle excite la jalousie de Denise et l'insulte. Mouret met fin aux injures et la console. Le patron du « Bonheur » rompt enfin avec Mme Desforges.

Bouthemont est renvoyé : Hutin devient premier et Favier second. Mme Desforges, pour se venger, décide de fonder avec Bouthemont un concurrent au « Bonheur » : un nouveau grand magasin nommé « Les quatre saisons ».

Le 25 septembre 1867, de nouveaux travaux d'agrandissements commencent. Mignot et Albert Lhomme sont renvoyés pour une affaire de vol. Bourdoncle excite la jalousie de Mouret en disant que Denise a plusieurs amants dans le magasin. Mouret profite d'une erreur de Hutin, un des soi-disant « amants », pour vider son cœur : il sermonne violement le jeune homme et menace de le virer. Hutin est sûr que c'est à cause de Denise. Il se venge alors en la voyant consoler avec Deloche qui pleurt (les bavardages sont strictement interdits). Il appelle Bourdoncle qui appelle Mouret. Celui-ci a une explication avec Denise dans son bureau. En réalité, Denise et Deloche parlaient de leur pays d'enfance car lui aussi a habité Valognes. L'explication d'un directeur avec sa vendeuse devient très rapidement une scène de jalousie passionnée. Mouret reproche à Denise ses amants. Comme elle n'en a aucun et que Mouret ne la croit d'abord pas, elle préfère partir de la maison. Mais le patron du « Bonheur », fol amoureux, barricade la porte. Finalement Denise ne lui cède pas et s'en va. Pourtant elle l'aime. Le lendemain de cette entrevue, Mouret nomme Denise première au rayon costumes pour enfants spécialement créé pour elle. Marguerite passe donc seconde aux confections.

Denise

...

Télécharger au format  txt (6.7 Kb)   pdf (85.8 Kb)   docx (10.5 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com