LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Histoire De France

Mémoires Gratuits : Histoire De France. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  27 Mars 2013  •  524 Mots (3 Pages)  •  408 Vues

Page 1 sur 3

En écrivant une histoire de France, c'est à ce besoin de l'esprit que nous avons essayé de

répondre. Nous avons voulu d'abord y répondre pour nous-même et à celle fin dégager, avec

le plus de clarté possible, les causes et les effets.

Nous n'avons pas tenté une œuvre originale : on peut éclaircir l'histoire, on ne la

renouvelle pas. Nous n'avons pas non plus soutenu une thèse. Nous noussommes efforcé de

montrer comment les choses s'étaient produites, quelles conséquences en étaient résultées,

pourquoi, à tel moment, telle décision avait été prise plutôt que telle autre. Ce qu'on

découvre, au bout de cette analyse, c'est qu'il n'est pas facile de conduire les peuples, qu'il

n'est pas facile non plus de fonder et de conserver un État comme l'État français, et l'on en

garde, en définitive, beaucoup d'indulgence pourles gouvernements.

Peut-être ce sentiment est-il la garantie de notre, impartialité. Mais commentserions-nous

de parti pris puisque notre objet est de présenter dans leur enchaînement les événements de

notre histoire? Nous ne pouvonsla juger que parsesrésultats. Et, comparant notre condition

à celle de nos ancêtres, noussommes amené à nous dire que le peuple français doits'estimer

heureux quand il vit dansla paix et dansl'ordre, quand il n'est pas envahi et ravagé, quand il

échappe aux guerres de destruction et à ces guerres civiles, non moins redoutables, qui, aucours dessiècles, ne l'ont pas épargné.

Cette conception de l'histoire est simple. C'est celle du bon sens. Pourquoi juger la vie

d'un pays d'après d'autres règles que celle d'une famille? On peut écrire l'histoire à bien des

points de vue. Il noussemble que l'accord général peuts'établirsur celui-là.

Les éléments d'un tel livre se trouvent partout. On demandera seulement s'il est possible,

en cinq cents pages, de raconter, d'une manière à peu près complète, deux mille ans d'histoire

de France. Nousrépondons hardiment : oui. La tâche de l'historien consiste essentiellement à

abréger. S'il n'abrégeait pas, - et la remarque n'est pas nouvelle, - il faudrait autant de temps

pour raconter l'histoire qu'elle en a mis à se faire. Toutefois chaque génération a une tendance

naturelle à donner plus d'importance à la période contemporaine qu'aux temps plus reculés.

C'est

...

Télécharger au format  txt (3.6 Kb)   pdf (57.4 Kb)   docx (9.6 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com