LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Économie devoir CNED: Sur quels principes repose le système français de protection sociale ?

Mémoires Gratuits : Économie devoir CNED: Sur quels principes repose le système français de protection sociale ?. Recherche parmi 274 000+ dissertations

Par   •  10 Juin 2013  •  1 127 Mots (5 Pages)  •  744 Vues

Page 1 sur 5

PARTIE 1 : ECONOMIE

Question 1 : Sur quels principes repose le système français de protection sociale ?

Le système français de protection sociale repose sur le système bismarckien. C’est un système de solidarité professionnelle face aux risques sociaux.

Avant la mise en place de ce système les français vivaient au jour le jour avec le danger de tout perdre le lendemain. Cette insécurité menaçait l’équilibre des démocraties et les discréditait sur leur prétention à l’égalité.

L’Etat a donc décidé de mettre en place des assurances sociales obligatoires (retraite, assurance maladie, chômage…). Elles permettent de mettre chacun à l’abri des aléas de la vie. La protection sociale a permis d’avoir une population en meilleure santé, mieux formée, plus satisfaite et donc plus productive.

La plupart des droits à la protection sociale sont financés par des cotisations dues à l’emploi. L’idée est de garantir au travailleur des ressources en cas de difficulté dans la vie. Ce système repose sur le plein-emploi et la proportionnalité entre cotisations et prestations.

Ce système met le français en sécurité, le rend plus productif et donc son pouvoir d’achat augmente.

En règle générale La protection sociale française repose sur ces trois principes fondamentaux :

Principe d'assistance : c'est un versement mensuel pour ceux qui sont en précarité

(RMI) pour satisfaire leur besoin primaire.

Principe de solidarité : les revenus des groupes sociaux plus aisé est en partis

redistribuer aux plus défavoriser.

Principe de l'assurance : en échange d'une cotisation la sécurité sociale s'engage à

verser une prestation en cas de besoin.

Question 2 : Pour quelles raisons le système français de protection sociale est-il aujourd’hui menacé ? Vous vous attacherez à expliciter l’évolution respective des recettes et des dépenses.

Le système français de protection sociale est aujourd’hui menacé car nous ne sommes plus assez nombreux à travailler. Le financement de la protection sociale repose principalement sur les cotisations dû au travail. Aujourd’hui le chômage est trop important, il y a donc moins de personnes actives cotisant donc moins de rentré d’argent pour l’Etat afin de financer la protection sociale.

Durant la seconde guerre mondiale, il y a eu un baby-boom qui aujourd’hui devient un papy-boom car ces personnes partent massivement à la retraite. Cela entraine un taux de dépenses important car ces personnes ont tous atteint l’âge légal de départ à la retraite ce qui devient une dépense considérable pour l’Etat. L’allongement de la durée de vie ne fera qu’accentuer ces dépenses.

Les personnes les moins qualifiés (les jeunes), les personnes arrivant à la retraite (les personnes âgées) sont les plus victimes du chômage. Avec la crise le chômage atteint des taux record. Le chômage de masse voit les allocations augmenter et les cotisations dû au travail diminuer.

L’accès pour tous aux soins médicaux et le progrès de la médecine voit le déficit de la sécurité sociale se creuser de plus en plus.

La contribution sociale généralisée (CSG) est instauré le 16 novembre 1990. Elle est financée par tous les revenus (patrimoines, placements, retraites…). Cela devient une nouvelle source de revenu pour l’Etat mais cela n’est pas encore suffisant.

Question 3 : Quelles sont les pistes explorées pour réformer le système français de protection sociale ?

L’Etat

...

Télécharger au format  txt (7.3 Kb)   pdf (89.3 Kb)   docx (10.8 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com