LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Expo Keith Haring

Mémoires Gratuits : Expo Keith Haring. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  16 Juillet 2013  •  410 Mots (2 Pages)  •  938 Vues

Page 1 sur 2

Exposition Keith Haring- Juin 2013- The Political line

Étoile filante de l'art contemporain, Keith Haring est né en 1958 à Reading en Pennsylvanie et mort du sida à New York en 1990.

Il a cependant eu le temps de marquer son époque à travers ses subway drawings (dessins dans le métro de New York) à la craie sur de grands panneaux noirs, ses bâches ou ses murs peints un peu partout dans le monde (afin de mettre l'art à la portée du plus large public possible). Et plus encore par son style vif et coloré, reconnaissable entre tous.

L'art était pour ce peintre homosexuel revendiqué un mode de vie et un moyen d'expression, qu'il réinventait sans cesse, pour dénoncer la mauvaise voie empruntée par l'humanité sous la pression des religions, des états et du business.

Les messages et les idées politiques qu’il a véhiculés ne constituent pas seulement une part de son héritage, mais ont considérablement influencé les artistes et la société. Ses « subway drawings » réalisés dans le métro, ses peintures, ses dessins et sculptures, étaient porteurs de messages de justice sociale, de liberté individuelle et de changement (un photographe, Tseng Kwong Chi, le photographie en permanence, même quand la police l'arrête. Il exécute ainsi plusieurs milliers de dessins, aux lignes énergiques et rythmées).

. Icône du Pop art, artiste subversif et militant, Keith Haring a multiplié les engagements tout au long de sa vie : très jeune, il était animé par une envie de transformer le monde.

Keith Haring – The political Line est l'une des plus grandes expositions qui lui aient jamais été consacrées. Elle réunit plus de 250 œuvres réalisées sur toiles et bâches ou récupérées dans le métro, présentées suivant les thèmes qui ont nourri sa réflexion et son art comme « Individu contre l'État », « Capitalisme », « Religion », « Racisme », « Écocide, menace nucléaire et apocalypse » ou  « Dernières œuvres. Sexe, sida et mort ».

À l'exemple de ses milliers de subway drawings, offerts aux regards de tous les passants et défiant l'ordre étatique, Haring n'a cessé de s'engager pour le bien public et le respect de l'individu, contre les puissances qui menacent sa liberté ou son existence. Il a d'ailleurs cessé soudain de dessiner dans le métro lorsqu'il s'est rendu compte que des collectionneurs commençaient à s'accaparer ses œuvres. Il s'est aussi beaucoup démené pour la cause des enfants, peignant ainsi gracieusement un mur à l'hôpital Necker-Enfants malades. À la faveur de cette exposition, une opération de mécénat est d'ailleurs organisée pour restaurer cette œuvre.

...

Télécharger au format  txt (2.6 Kb)   pdf (55.9 Kb)   docx (8.9 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com