LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Devoir1 DPP : Biographie Professionnelle

Cours : Devoir1 DPP : Biographie Professionnelle. Recherche parmi 259 000+ dissertations

Par   •  25 Mars 2021  •  Cours  •  1 280 Mots (6 Pages)  •  90 Vues

Page 1 sur 6

Devoir1 DPP : Biographie Professionnelle

Réalisé par : Ismail BOURHLIMI

Introduction : Situation Personnelle

Je m’appelle Ismail BOURHLIMI, je suis né le 05 avril 1995 à Kenitra, au Maroc. Ingénieur Logiciel de formation, diplômé en 2019 d’une école d’ingénieur au Maroc. J’ai travaillé chez Capgemini Maroc pour une période d’environ un an que j’ai intégré suite à un stage de fin d’études. Cette année je fais un mastère spécialisé à CentraleSupélec. La raison principale qui m’a poussé à quitter mon travail et à penser à reprendre les études est le fait de stagner. J’avais l’impression que je ne faisais plus de progrès, je travaillais sur des tâches répétitives et peu intéressantes. Le changement de projet n’était pas possible car il fallait passer minimum 2 ans sur le projet. J’avais devant moi deux options, la première était de chercher un nouveau travail, la deuxième de poursuivre mes études en France. Après une longue réflexion, j’ai choisi finalement la deuxième option pour plusieurs raisons. Je voulais poursuivre ma carrière en France en raison des avancées technologiques et des opportunités de travail, la voie la plus évidente pour moi était d’avoir un diplôme français. Une formation dans un autre domaine de l’informatique me permettra d’avoir une double compétence et ainsi avoir plus d’options. Il ne me restait plus qu’à chercher la formation que je voulais et c’est le mastère spécialisé SIO qui correspondait parfaitement.  

Obtention du Baccalauréat

J’ai obtenu mon baccalauréat en Sciences Expérimentales option Sciences Physiques en 2013 avec une mention bien et une moyenne de 14,5. Cette année l’épreuve du baccalauréat était un peu plus difficile que les années précédentes, je m’attendais à avoir une meilleure note mais malheureusement ce n’était pas le cas. J’ai commencé à préparer les différents concours qui permettent l’accès aux écoles d’ingénieurs, médecine et autres. Les différents établissements ont commencé à afficher leurs seuils, qui est le seuil minimum requis pour pouvoir passer le concours. La majorité des établissements ont fixé leurs seuils à une mention très bien, et là vient le choc car je me suis rendu compte que je ne pourrai malheureusement passer aucun concours. Pour moi et pour toute ma famille la déception était très grande, mais la plus grande était celle de mes parents qui attendaient beaucoup trop de moi, ils n’ont pas eu la chance de faire des études supérieures et d’une certaine manière ils voulaient absolument que je réalise ce qu’ils n’ont pas pu faire, pour eux c’était de faire de très bonnes études supérieures. La seule option qui restait devant moi était l’université, au Maroc malheureusement l’université à une mauvaise réputation, pour la majorité des marocains faire l’université après avoir obtenu le bac veut tout simplement dire que tu ne vas rien faire dans ta vie. Cette période, je la considère la plus difficile de ma vie, une grande pression était sur moi, la critique de la famille, des amis, des personnes qui te rabaisse pour aucune raison. Le plus dur pour moi était de n’avoir le support de personne, devoir traverser cette période tout seul. J’ai commencé ma première année de licence avec un état d’esprit négatif, l’université était un tout autre monde pour moi, avant on était trente personnes dans une classe, à l’université je me retrouve avec trois cent personnes dans un amphi. J’avais du mal à suivre les cours, je n’assistais pas à tous les cours et les études étaient vraiment trop durs. Mon état d’esprit à cette période ne me permettait pas d’avancer et je manquais de motivation. Le premier semestre de ma première année je l’ai validé avec beaucoup de difficultés et avec un 10,00. Je savais très bien que je devais changer, avoir de meilleur résultats et pour cela il fallait que je change, changer surtout mon état d’esprit. J’ai décidé de prendre les choses en main, d’être plus engager dans mes études et fournir beaucoup d’efforts et j’ai réussi à avoir une mention le deuxième semestre. J’ai gardé le même état d’esprit positif et une grande motivation pour mes deux autres années de licence où j’ai pu avoir aussi des mentions. Une fois que j’ai obtenu ma licence, j’ai commencé à postuler à plusieurs écoles d’ingénieurs et grâce à mes mentions obtenues, j’ai été admis dans une école d’ingénieur pour faire un cycle d’ingénieur en informatique.

...

Télécharger au format  txt (8.4 Kb)   pdf (63.4 Kb)   docx (12 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com