Société / Reboisement Et Lutte Contre Les Feux De Brousse

Reboisement Et Lutte Contre Les Feux De Brousse

Dissertations Gratuits: Reboisement Et Lutte Contre Les Feux De Brousse
Rechercher de 35 000 Dissertation Gratuites

Soumis par:  dododiop84  14 mars 2013
Balises: 
Mots: 723   |   Pages: 3
Vus: 267

SENEGAL : Les engagements d’Amadou Kane devant le FMI (Document)

Partager

Lors de la troisième revue de l’instrument de soutien à la politique économique, le Gouvernement du Sénégal, par le biais de son Ministre des Finances, Amadou Kane, a adressé une lettre à la Directrice Général du FMI. Le Gouvernement a pris des engagements écrits axés sur les réformes économiques et sur le respect des recommandations de cette institution. Voici les termes de cette lettre.

LETTRE D’INTENTION

1.Le gouvernement du Sénégal sollicite l’achèvement de la troisième revue de son programme macroéconomique 2010-2013 appuyé par l’Instrument de Soutien à la Politique Economique (ISPE). Les détails de ce programme ont été établis dans le mémorandum sur les politiques économiques et financières (MPEF) initial du 10 novembre 2010, et dans les MPEF du 19 mai 2011 et du 2 décembre 2011 relatifs respectivement à la première et deuxième revue. Le MPEF ci-joint passe en revue les résultats du programme à fin décembre 2011, présente l’état de lieu à fin mars 2012, fixe les objectifs macroéconomiques du nouveau gouvernement pour le reste de l’année 2012 ainsi que des cibles indicatives pour 2013, et met à jour les réformes structurelles suivies dans le cadre du programme.

Le nouveau gouvernement réaffirme son engagement à poursuivre la mise en oeuvre du programme appuyé par l’ISPE, dont les objectifs sont partagés comme le souligne le MPEF.

Toutefois, en plus du dérapage budgétaire dont il hérite, le gouvernement reste confronté à un environnement extérieur peu favorable, à une plus grande instabilité régionale et à l’impact de la sécheresse sur la population et l’économie. Pour ces raisons, un certain nombre d’aménagements dans la mise en œuvre du programme, ne remettant pas en cause ses grandes orientations, est souhaitable.

2.Le maintien d’un cadre macroéconomique stable reste un élément primordial à la réalisation de la stratégie de croissance et de développement du Sénégal. Le gouvern

ement entend inscrire ses efforts de maîtrise des finances publiques dans une perspective de moyen terme, avec pour objectif de ramener le déficit budgétaire sous la barre de 5 % du PIB en 2013 et de 4% au plus tard en 2015. Depuis sa prise de fonction, le gouvernement réalise d’importants efforts visant à contenir le déficit budgétaire en 2012. Cependant, compte tenu des circonstances exceptionnelles auxquelles font face les finances publiques en 2012, qui sans mesures correctrices pourraient enregistrer un déficit de plus de 8 % du PIB, la cible initiale de 5.6 % du PIB pour le déficit est aujourd’hui hors de portée. Le gouvernement propose donc une révision à la hausse de la cible pour 2012 à 6.4 % du PIB, qui prend en compte les effets sur le budget de la sécheresse dans le Sahel et d’un environnement économique peu favorable. Cette nouvelle cible nécessitera cependant un important effort de maîtrise des dépenses que nous nous engageons fermement à réaliser. Le gouvernement demande ...



S'inscrire sur LaDissertation

S'inscrire sur LaDissertation - rechercher de 135 000 dissertations