Sciences et Technologies / Compte Rendu Tp : Coeur Isolé Chez La Grenouille

Compte Rendu Tp : Coeur Isolé Chez La Grenouille

Note de Recherches: Compte Rendu Tp : Coeur Isolé Chez La Grenouille
Rechercher de 35 000 Dissertation Gratuites

Soumis par:  OOOO  01 mai 2013
Balises: 
Mots: 1564   |   Pages: 7
Vus: 831

INTRODUCTION

Dans ce TP, nous allons étudier le cœur isolé, il est donc démuni de toutes fibres nerveuses. Mais il peut battre quelques heures tout seul, hors du corps, grâce au phénomène du pacemaker. Cependant, dans l’organisme, il fait partie du système nerveux autonome et est innervé par deux systèmes.

Tout d’abord, le système sympathique (ou orthosympathique) qui intervient pour préparer l’organisme à réagir aux agressions (ex : condition de stress). Il est également appelé système ergotrope. Les corps cellulaires des neurones préganglionnaires orthosympathiques sont localisés dans la corne latérale de la substance grise des douze segments thoraciques et des deux premiers segments lombaires de la moelle épinière. De ce fait, le système orthosympathique est également appelé “système thoraco-lombaire”. Il met en jeu la noradrénaline.

Puis, le système parasympathique qui conserve et restaure l’énergie corporelle pendant les périodes de repos et de récupération. Il est aussi qualifié de système trophotrope et contrairement à l’orthosympathique, de système “cranio-sacré“. La substance pharmacologique mise en jeu est l’acétylcholine.

De plus, nous allons étudier les effets de l’atropine qui est un antagoniste cholinergique qui agit en se fixant sur les récepteurs muscariniques de l’acétylcholine.

Nous allons dans ce TP, étudiez l’action de ces substances pharmacologiques vitales pour notre organisme. Pour cela, nous étudions le cœur isolé d’une grenouille irrigué par une solution de Ringer en perfusion.

MATERIELS ET METHODES

Nous avons tout d’abord commencé par préparer les solutions. En premier lieu, l’acétylcholine. Pour cela, nous avons procédé à la dilution de la solution mère à 10-2 g.ml-1 pour obtenir des solutions de concentration 10-3 g.ml-1, 10-4 g.ml-1, 10-5 g.ml-1, 10-6 g.ml-1. Nous avons prélevé 0,5 ml de la solution mère que nous avons dissout avec 4,5 ml de Ringer ce qui nous donne la solut

ion d’acétylcholine à 10-3 g.ml-1. Puis, nous faisons une suite de dilution.

Pour l’adrénaline, nous disposions d’une ampoule de 10 ml d’une solution de 10-3 g.ml-1. Nous avons prélevé la moitié (0,5 ml) que nous mettons dans un tube à essai qui sera notre solution pure d’adrénaline. Et, nous avons utilisé l’autre moitié pour faire les solutions à 10-4 g.ml-1 et 10-5 g.ml-1 de la même façon qu’avec l’acétylcholine.

Puis, il fallait préparer l’animal. Ceci a été réalisé par l’intervenante. Pour cela, elle a coupé la tête de la grenouille. Enfin, elle a procédé à la démédullation et à la despinalisation à l’aide d’une aiguille en faisant des allers-retours de la tête au coccyx. Une fois démédullée, la grenouille est molle et prête à disséquer.

La dissection nous a permis de prélever le cœur de l’animal pour en mesurer l’action de certaines substances pharmacologiques. Pour cela, une fois la grenouille épinglée sur le dos, nous avons découpé la peau au niveau du bas de la cei ...



S'inscrire sur LaDissertation

S'inscrire sur LaDissertation - rechercher de 135 000 dissertations