Sciences Economiques et Sociales / Colémo Rapport De Stage

Colémo Rapport De Stage

Rapports de Stage: Colémo Rapport De Stage
Rechercher de 35 000 Dissertation Gratuites

Soumis par:  liiiiiiiiiii  19 juin 2013
Balises: 
Mots: 3663   |   Pages: 15
Vus: 141

Introduction

Au Maroc, la filière bovine laitière occupe un créneau important dans le secteur agricole par la création de revenus et d’opportunités de travail, et ce, des exploitations agricoles jusqu’aux consommateurs en passant par les structures coopératives de collecte et les industries de transformation. Elle contribue également à l’approvisionnement de la population en protéines alimentaires.

Cette filière a connu deux grands plans : le premier était en 1975 qui était basé sur les axes suivants : le développement des cultures fourragères, l’amélioration de la composition génétique par l’importation du bétail laitier à haute valeur génétique, la création des étables pépinières et le croisement, l’organisation professionnelle des éleveurs, l’octroi des subventions aux éleveurs, l’organisation du circuit de commercialisation et la multiplication des usines de transformation, et l’encadrement sanitaire du cheptel.

Ce plan qui a permis de passer d’une production de 581 millions de litres en 1975 à 1.2 milliards de litres en 2000, n’a cependant pas atteint tous ses objectifs. En particulier les niveaux de consommation du lait et dérivés par la population marocaine restent en deçà des attentes.

Le deuxième a été mis en place pour la période 2000-2020 qui s’articule autour de la spécialisation des régions en systèmes de production, la poursuite de l’amélioration génétique du troupeau, l’encouragement de partenariat entre les professionnels du secteur et l’amélioration de la qualité du lait de la production à la commercialisation.

Aperçu historique de la COLAIMO

En 18 Mai 1969, le gouvernement de Sa Majesté feu Hassan II et particulièrement le Ministère de l’agriculture et de la réforme agraire a organisé les agriculteurs sous forme des coopératives agricoles. Parmi ces coopératives, la coopératives laitière du Maroc Oriental à Oujda « SOCOLMO » qui a été crée

le 13 Novembre 1953 (B.O N° 2145 du 4-12-1953) par 13 éleveurs de la banlieue d’Oujda mais elle n’a débuté ses activités qu’en 1956.

Cette coopérative a connu deux grands changements : le premier s’est intéressé à l’implantation d’un nouveau siège sociale au route Al Aounia au lieu d’au route d’Ahfir pour mieux répondre aux besoins liés au développement de la COLAIMO. Le deuxième a touché sa dénomination sociale « SOCOLMO » qui a été remplacée par un autre nom « COLAIMO ».

Fiche signalétique de la COLAIMO

Dénomination sociale : Coopérative Laitière du Maroc Oriental.

Enseigne commercial : COLAIMO.

Forme juridique : coopérative.

Siège social : route El Aounia, BP3133, Takadoum, Oujda.

Capital social : deux Milliards, trois cent Millions de Cts.

Date de création : 13 Novembre 1953.

Date de démarrage : 1956

Inauguration de la nouvelle unité : Mars 1990.

Superficie totale : 3800 m2.

Activité principale : collecte, transformation et commer ...



S'inscrire sur LaDissertation

S'inscrire sur LaDissertation - rechercher de 135 000 dissertations