Sante et Culture / Initiation Aux Valeurs Traditionnelles

Initiation Aux Valeurs Traditionnelles

Dissertation: Initiation Aux Valeurs Traditionnelles
Rechercher de 35 000 Dissertation Gratuites

Soumis par:  binetou  01 avril 2013
Balises: 
Mots: 541   |   Pages: 3
Vus: 1529

« Sous l’Orage » est une œuvre écrite par Seydou Badian et publiée en 1957 aux éditions « Présence africaine ».

JPEG - 17.4 ko

Seyou Badian (de son nom complet Seydou Badian Kouyaté) est malien. Né en 1928, il fait partie de ces écrivains maliens de la première génération (à l’instar de Cheikh Hamidou KANE ou CAMARA Laye) et a effectivement connu le passage du monde traditionnel au monde moderne. Il traite du déracinement, de l’acculturation, de la colonisation. Médecin formé en France, il est ministre dans son pays de 1962 à 1968 puis s’exile au Sénégal. Pour en savoir plus sur l’auteur, consulter ceci

« Sous l’orage » est ce que l’on pourrait appeler un roman de mœurs sociales dont le thème général est le conflit des générations.

Le livre raconte l’histoire d’un amour naissant entre Kany et Samou. Kany est une jeune adolescente qui va à l’école « des Blancs ». Elle est la fille de Benfa et de Téné. La famille, fort imprégnée de traditions, vit dans une petite ville .

Samou, lui aussi, va à l’école. Coumba, sa mère, l’élève seule. Kany et Samou s’entendent bien et font des projets d’avenir. Le père Benfa réunit une sorte de conseil de famille et décide du mariage de Kany avec un homme plus âgé et déjà marié, Famagan. Cette décision provoque bien entendu des remous : la mère de Kany, clairvoyante mais soumise à la tradition, invoque les esprits pour que Kany accepte ; Birama, frère aîné de Kany, soutient sa sœur mais sans trop oser affronter le père ; Kany, elle, s’oppose fermement à ce projet et provoque la colère de Benfa. Deux clans se sont formés : celui des « modernistes » et celui de ceux qui soutiennent ou se soumettent à la tradition.

Celui-ci décide d’envoyer Kany et Birima chez son frère aîné, Djigui, chef d’un petit village perdu de l’autre côté du fleuve. Kany ne peut que se soumettre.

On rentre alors au cœur du roman. Le monde de Djigui et la force des traditions vont profondément marquer et modifier l’expérience de Kany et de son frè

re. En ville, ils étaient confrontés à des traditions dont ils ne pouvaient comprendre les origines ni le sens.

Là, dans ce village, les adolescents vont, petit à petit et parfois dans la douleur, faire la synthèse entre ces traditions et la modernité que l’école, notamment, apporte. Un personnage les aidera :Thiéman, ancien combattant en Europe et infirmier du village. synthèse entre la tradition et le modernisme, expérimenté à la fois par rapport à la tradition mais aussi par rapport à la culture occidentale.

Il s’agit d’un véritable échange car, d’une part, Kany et son frère vont mieux comprendre ces traditions auxquelles ils sont confrontés mais, d’autre part, par l’intermédiaire de Thiéman, ils vont aussi faire comprendre aux Anciens, dont Djigui, les acquis de cette modernité.

Voilà donc l’orage qui fait se confronter le passé, la tradition, les anciens avec l’avenir, la nouveauté, la jeunesse. Mais cet orage qui peut se faire dévastateur dans beaucoup de cultures, dont ...



S'inscrire sur LaDissertation

S'inscrire sur LaDissertation - rechercher de 135 000 dissertations