Littérature / Notre Vie D'Eluard

Notre Vie D'Eluard

Compte Rendu: Notre Vie D'Eluard
Rechercher de 35 000 Dissertation Gratuites

Soumis par:  chocolatnoir  19 mars 2013
Balises: 
Mots: 1684   |   Pages: 7
Vus: 135

A la fois fois novatrice et traditionnelle, la poésie du 20ème siècle est représentée par le retour à l'expression lyrique, dénoncée de manière radicale par les poètes modernes à la fin du 19ème siècle et renouvelée en trouvant son épanouissement dans la célébration de la femme aimée par les auteurs surréalistes.

On le voit clairement dans le poème proposé intitulé Notre vie, tiré du recueil "Le temps déborde" de Paul Eluard publié en 1947 où le poète exprime la souffrance qu'il endure et le bouleversement de sa vie que la mort subite de sa compagne Nush à provoquée après dix-sept années de vie conjugale prospère.

La mort de celle-ci apparait comme une rupture à la fois dans la structure du poème mais aussi dans la vie de l'auteur.

La première partie de notre commentaire sera consacrée au passé comblé du poète, la deuxième à la mort de Nush vécu comme une rupture et sa souffrance du à ce fait .

1) un passé heureux

Avant la mort de sa femme Nush, le poète était comblé d'amour et d'inspiration. Elle était celle qui donnait un sens à sa vie, sa raison de vivre et le moteur de son couple. Dans "Notre vie tu l'as faite" (v1), le pronom personnel "tu" et le pronom possessif "notre" nous confirme le fait que sa vie dépend d'elle. Apparait donc l'univers éluardien, héliocentrique avec, au centre, le femme représentant le soleil. Elle est source de lumière qui illumine sa vie "Aurore" (v4) et est divinisée en ayant le pouvoir de "donner le vie" (v7).

L'oxymore "invisible" , "visible" au vers 11 nous fait ressentir l'amour paroxystique du poète pour sa femme par son désir de la faire réapparaitre pour retrouver sa vie d'avant désignée par un imparfait aux vers 6 "disais-tu" et 7 "aimions", une vie qu'il ne retrouvera jamais d'où l'usage du passé composé qui exprime une action résolue et irrémédiable du premier vers "est ensevelie" "as faite", une vie

qu'il regrette et dont il souffre encore de sa perte jusqu'à présent "vécue" (v9). En un battement de cil, sa vie passe de prospère et comblée à malheureuse et inutile.

2) La mort vécue comme une rupture + la souffrance

Le décès de sa compagne a donc bouleversé la vie de Paul Eluard. Il le vie comme étant une rupture, d'abord littéraire. Sombrant dans le désespoir, il écrit "Le temps déborde" consacré à Nush. Il n'écrit plus qu'à son sujet et s'arrête d'écrire par la suite.

Cet évènement constitue pour lui "une authentique mort à lui même", qu'il exprime au premiers vers "Notre vie tu l'as faite elle est ensevelie". En mourant, Nuch à emportée la vie de Paul avec elle, impuissance qu'il laisse reconnaitre dans la structure de son poème qu'il ne ponctue d'un seul point final et en faisant "place au silence" (v15).Ce sentiment de torture est tellement intense qu'il ne sait l'exprimer et en perd les mots. Il meurt avec Nush et cesse ...



S'inscrire sur LaDissertation

S'inscrire sur LaDissertation - rechercher de 135 000 dissertations