Littérature / Le Loup Et L'agneau Plan détaillé

Le Loup Et L'agneau Plan détaillé

Commentaires Composés: Le Loup Et L'agneau Plan détaillé
Rechercher de 35 000 Dissertation Gratuites

Soumis par:  manuramirez  20 mai 2013
Balises: 
Mots: 705   |   Pages: 3
Vus: 202

Le loup et l’agneau (1668)

→Jean de la Fontaine (1621-1695) : auteur classique souvent imitant les Anciens. « Moraliste du XVIIème siècle » : il s’intéresse à l’homme avec ses qualités et ses défauts et à la société avec des critiques positives ou négatives. Il est connut par ses livres de fables qui portent un jugement.

→-Texte argumentatif, didactique.

-Ésope, Phèdre, Horace : quelques fabulistes Anciens.

→Cette fable illustre une morale, elle met en évidence une réalité cruelle à portée universelle : le dialogue met en évidence le comportement de celui qui non seulement exerce sa violence sur le plus faible mais aussi cherche à la justifier.

→Plan provisoire : deux exigences classiques : docere et placere.

I/ Docere : la dimension argumentative de la fable.

1) Un récit à visée argumentative :

Définition de fable : court récit en vers ou en prose d’où on tire une morale (explicite ou implicite). Ce récit permet d’illustrer un enseignement. Les personnages sont en général des animaux qui incarnent des types humains (ceci est divertissant et c’est une parade à la censure). Il s’agit d’une argumentation indirecte. La morale est qu’il y a une ironie qui réside dans cet oxymore « la raison du plus faible ».

2) Étudier l’argumentation dans les dialogues :

a) l’argumentation du loup : la mauvaise foi :

-Thèse du loup : l’agneau est coupable est doit être châtié.

-Tout commence par une accusation, l’agneau lui répond avec des arguments irréfutables cependant le loup ignore ces dernières et continue à insister sur le fait en lui-même.

-L’argumentation du loup est en fait de mauvaise foi : il veut seulement le manger, il n’y a pas un raisonnement logique évident.

-Ses arguments sont faibles.

b) l’argumentation de l’agneau :

À chaque argument du loup il y a un contre-argument de l’agneau. En effet, à chaque attaque du loup, l’agneau essaye de répondre de façon pertinente. Cependant, le loup sait ce qu’il espère (le manger) alors que

l’agneau continue à essayer de justifier son acte, il se montre naïf.

À la fin, il perd la parole par l’agressivité croissante du loup qui l’empêche de parler.

Ses arguments sont très structurés.

3) Une visée argumentative :

Le récit et le dialogue montrent une parodie de la justice. En effet, le loup accuse et juge les actions de l’agneau, cette parodie illustre donc la morale : « la raison du plus fort est toujours la meilleure ».

La Fontaine fait une satire de la société et spécifiquement de la justice, il prend parti pour l’agneau puisqu’il le montre comme innocent en opposition du loup considéré un animal cruel.

TR. : Il s’agit d’instruire tout en plaisant par le style, c’est pourquoi dans la deuxième partie on parlera de plaire.

II/ Persuader en plaisant, placere :

1) L’imitation des Anciens :

« Le loup et l’agneau » vient d’un texte de Phèdre.

2) Le caractère divertissant des animaux.

-Animal anthropomorphe qui symbolise certaines qualités humaines. ...



S'inscrire sur LaDissertation

S'inscrire sur LaDissertation - rechercher de 135 000 dissertations