Histoire et Géographie / L'ile De Goree

L'ile De Goree

Dissertations Gratuits: L'ile De Goree
Rechercher de 35 000 Dissertation Gratuites

Soumis par:    15 avril 2012
Balises: 
Mots: 2732   |   Pages: 11
Vus: 285

Introduction ;

Au large des côtes du Sénégal, en face de Dakar, Gorée a été du XVe au XIXe siècle le plus grand centre de commerce d’esclaves de la côte africaine. Tour à tour sous domination portugaise, néerlandaise, anglaise et française, son architecture est caractérisée par le contraste entre les sombres quartiers des esclaves et les élégantes maisons des marchands d’esclaves. L’île de Gorée reste encore aujourd’hui un symbole de l’exploitation humaine et un sanctuaire pour la réconciliation.

L’île de Gorée est un des endroits les plus attachants du Sénégal. Elle se caractérise par une architecture parfaitement homogène, et, si ce n’étaient les dizaines d’enfants noirs jouant dans ses rues ainsi que les baobabs et bougainvillées poussant un peu partout, le visiteur se croirait plus facilement dans un village provençal.

Gorée se trouvant au centre de la rade que forme la côte sud de la presqu’île du Cap-Vert, à l’abri des vents atlantiques, elle constitue depuis longtemps un abri sûr pour le mouillage des navires. D’origine volcanique, cette île rocheuse est formée de laves refroidies, comme en témoigne l’utilisation du basalte pour diverses constructions. Elle est surplombée au sud par un plateau granitique. Dans l’anse de Gorée près du port une petite plage de sable bénéficie d’une eau claire et de vagues modérées. L’eau y est un peu plus fraîche que sur les plages du continent.

Outre les paysages, des températures variant entre 25° et 17° l’hiver et 24° à 30° l’été, une végétation constituée notamment de palmiers, de baobabs, de bougainvillées et d’hibiscus contribuent à créer un cadre naturel des plus agréables. Cependant plusieurs bâtiments sont menacés par le lent travail de corrosion de la mer.

Historique ;

L’histoire de l’île de Gorée n’est guère idyllique. Découverte en 1444 par des marins portugais sous le commandement de Denis Dias, l’île fut baptisée “Palma” mais elle est également nommée “Beseguiche” dans des documents d’

époque, alors que les populations locales l’appelaient “Bir” ou “Ber“.

La marine hollandaise s’en saisit en 1588 qui la rebaptisa ”Goede reede” (= bonne rade) d’où son nom de Gorée.

Le 1er novembre 1677, le vice-amiral d’Estrées s’en empara pour le compte du roi de France.

Le chevalier de Boufflers, gouverneur du Sénégal, qui n’aimait guère Saint-Louis transféra sa résidence à Gorée en 1785.

L’île fut par la suite occupée par les Anglais avant d’être restituée à la France en 1817.

L’île de Gorée présentait bien des avantages aux marins : mouillage sûr, proximité d’un continent avec lequel s’ouvraient de grandes possibilités de commerce et facilités de défense du lieu. Autant de raisons pour que les puissances européennes se la soient disputée.

Sa prospérité fut liée au commerce dont celui des esclaves qui fut un des fondements de l’organisation économique des colonies d’Amérique.

La traite des esclaves vers les Amériques s’étendit sur trois siècles sur les côtes africaines ...



S'inscrire sur LaDissertation

S'inscrire sur LaDissertation - rechercher de 135 000 dissertations